Communiqués de presse

DES TABLETTES ÉLECTRONIQUES (IPADS) AUX CLASSES DE LA CSEM

MONTRÉAL, LE 25 MAI 2012 — Afin de s’assurer que les élèves de la Commission scolaire English-Montréal aient accès aux plus récentes technologies à l’école, à partir de l’année scolaire 2012-2013, les Services pédagogiques et l’équipe du Service des technologies de l’information introduiront l’utilisation de tablettes électroniques au programme d’études.

Conçues pour devenir un outil clé pour les élèves et les enseignant(e)s, les tablettes électroniques (iPads) serviront de multiples objectifs d’apprentissage et d’enseignement et seront utilisées par toute une classe, en groupes d’apprentissage coopératif, ou dans un centre d’apprentissage pour élèves individuels. Les tablettes électroniques et leur logiciel pédagogique soutiendront et faciliteront la communication, la coopération et la créativité en activités d’apprentissage et d’enseignement pour tous les élèves.

Déjà utilisées par des commissions scolaires à travers le Canada et les États-Unis,  les tablettes électroniques sont rapidement devenues un outil efficace qui permet aux enseignant(e)s de créer et d’adapter un contenu d’enseignement à travers de multiples matières, dont l’alphabétisation, la numératie, les arts visuels et la production multimédia aux besoins spécifiques d’apprentissage et intérêts de leurs élèves.

« Assurant que les élèves doués et aux besoins particuliers reçoivent autant de soutien que possible pour leur apprentissage, les tablettes électroniques incluent des fonctions spécifiques qui faciliteront et appuieront l’apprentissage des élèves doués ou aux besoins particuliers, avec difficultés cognitives, d’apprentissage, de développement ou physiques » a déclaré la présidente de la CSEM, Angela Mancini.

Les fonctions de synthèse vocale en anglais et en français font partie de l’appareil pour les élèves ayant des problèmes d’audition ou de langage, ainsi que des applications spécifiquement conçues pour faciliter et soutenir le développement de stratégies et d’habiletés de communication pour les élèves avec troubles du spectre autistique. En outre, une entité est disponible qui change les réglages afin d’offrir une plus grande accessibilité aux ressources d’apprentissage pour les enfants avec troubles visuels, auditifs, sensoriels et/ou des retards/problèmes/handicaps kinesthésiques ainsi que des applications de traitement de l’image en 3D visant à appuyer ou mettre au défi les élèves avec défis ou talents perceptuels et ou spéciaux.

« D’autres logiciels et fonctions mettent au défi les élèves doués d’analyser, synthétiser et créer pour leur apprentissage » déclare la vice-présidente de la CSEM, Sylvia Lo Bianco, la commissaire qui est à l’origine de ce projet.

À la première phase du projet iPad, 350 enseignant(e)s du secteur des jeunes recevront une tablette électronique pour utilisation en classe. Ces enseignant(e)s recevront une formation professionnelle sur la façon d’intégrer cet appareil au programme d’études et, avec l’appui des Services pédagogiques, des Services aux élèves et du Service de la technologie de l’information et des communications, élaboreront un projet pédagogique visant à intégrer la tablette électronique au programme d’études.

 

-30-

 



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca