Communiqués de presse

L’INITIATIVE MA MATERNELLE DE LA CSEM VISE À RÉDUIRE L’INTIMIDATION ET LES ACTES D’AGRESSION

MONTRÉAL, LE 16 JANVIER 2015 À la veille de la semaine annuelle des inscriptions à la maternelle, la Commission scolaire English-Montréal a lancé une nouvelle campagne MA Maternelle lors d’une conférence de presse tenue à l’école primaire Parkdale de Saint-Laurent.

MA Maternelle fera la promotion du travail effectué par les enseignants de maternelle en développant l’apprentissage social-émotionnel en classe et en donnant aux enfants les outils nécessaires pour réduire l’intimidation et les actes d’agression et à encourager la compassion et les actes de gentillesse.

Pour la première journée de classe de la prochaine année scolaire, le lundi 31 août 2015, le personnel des Services aux élèves et des Services pédagogiques de la CSEM offriront aux enseignants de maternelle un répertoire d’activités à entreprendre.

Afin que les divers intervenants soient plus responsables en matière d’intimidation et de violence dans les écoles, le 12 juin 2012, l’Assemblée Nationale a adopté la Loi 56, Une Loi visant à prévenir et à combattre l’intimidation et la violence dans les écoles. Elle stipule aussi que les commissions scolaires doivent s’assurer que chacune de leurs écoles offre un environnement d’apprentissage sécuritaire et sain qui permet à chaque élève de développer son plein potentiel, sans aucune forme d’intimidation ou de violence.

« Je crois que nous avons répondu très efficacement à la Loi 56 » déclare la présidente de la CSEM Angela Mancini. « L’introduction de cette nouvelle campagne précise que nous devons commencer à sensibiliser nos élèves à cette question très importante dès leur jeune âge. Bien que nous abordons les sujets de gentillesse et d’intimidation en classe à tous les niveaux, la mise en œuvre d’une formule qui exposera les élèves de la maternelle à ces sujets dès leurs premiers moments, donnera le ton, nous l’espérons, à la façon de traiter leurs camarades  pour le reste de leurs journées d’école. »

Mme Mancini a félicité les enseignantes de maternelle telles que Jackie Dare de Parkdale qui se concentrent déjà régulièrement sur cet important sujet.

RÉPERTOIRE D’ACTIVITÉS

La conseillère de prévention à la violence de la CSEM, Daphna Leibovici et la conseillère pédagogique Anne Marie De Silva ont développé un répertoire d’activités dans le cadre de l’initiative MA Maternelle.

« Ces activités peuvent être utilisées la première semaine d’école et renforcées tout au long de l’année scolaire pour enseigner des habiletés sociales positives, développer l’empathie et encourager la gentillesse » déclare Mme Leibovici.

Mme De Silva ajoute : « La recherche démontre que les élèves qui font leur apprentissage dans un environnement positif obtiennent des notes plus élevées, apprennent de nouvelles habiletés plus rapidement et sont généralement plus heureux à l’école. Pratiquer la gentillesse en classe peut profiter aux élèves, aux enseignants et à toute la communauté de l’école. »

B.A.S.E. MET EN ŒUVRE « ON NE JOUE PAS AVEC LES DROITS ! »

B.A.S.E, le programme de Services de garde de la CSEM, a mis en œuvre On ne joue pas avec les droits ! dans ses services de garderie afin d’éduquer les enfants sur leurs doits humains et valeurs. On ne joue pas avec les droits ! est une trousse éducative conçue par Equitas — le Centre international d’éducation aux droits humains. Le programme qui a été conçu pour des enfants de 6 à 12 ans fait la promotion des droits humains, de la non discrimination et de la résolution pacifique de conflits par le biais d’un enseignement informel pour enfants. La trousse est une excellente ressource qui associe plus de 60 jeux à des questions de discussion qui encouragent des valeurs positives parmi les enfants, telles que le respect, l’équité, la collaboration, l’inclusion, la responsabilité, l’acceptation et le respect de la diversité.

JOURNÉE DE LA CHEMISE ROSE

Le Collège Vincent Massey de Rosemont a de nouveau pris les devants localement pour la Journée de la chemise rose (www.pinkshirtday.ca) le mercredi 13 février 2015 – deux semaines avant la journée nationale. En 2007, deux élèves de la Nouvelle Écosse ont décidé d’agir après avoir été témoins d’intimidation envers un élève plus jeune qui portait une chemise rose à l’école. Les élèves ont acheté 50 t-shirts roses et ont encouragé leurs camarades à les porter et à adresser un puissant message de solidarité à l’intimidateur. La journée suivante à l’école, plus de 500 jeunes se sont présentés à l’école endossant une chemise rose et l’on n’a plus entendu parler de l’intimidateur.

UN ÉLÈVE AUTISTE PARTAGE SON EXPÉRIENCE

Steve Atme souhaite qu’il y ait eu une initiative telle que MA Maternelle lorsqu’il était plus jeune.
Au lancement de Ma Maternelle, Steve a partagé son expérience d’être autiste et victime d’intimidation et de la façon dont il a persévéré. Maintenant membre de I Can Dream Theatre Group, il a interprété la chanson The Prayer qui parle de trouver un endroit sécuritaire pour chaque enfant. Steven a fréquenté l’école primaire Parkdale de 1998 à 2001. Il déclare avoir été victime d’intimidation pour son manque d’habiletés sociales et pour des problèmes de comportement. « Des élèves m’ont jeté des pierres, m’ont égratigné et se sont moqués de moi. Je me suis senti comme un étranger à cause de mon autisme et de mes problèmes de comportement. »

Actuellement, dans sa quatrième année d’études au conservatoire de musique de McGill, Steven est pianiste, compositeur, enseignant de piano et conférencier. Son discours intitulé Special People Have Dreams relate sa vie d’autiste, les défis qu’il a dû relever et la façon dont il a réussi en favorisant ses talents et ses passions. Il donne des leçons privées de piano à l’école Summit à des personnes avec ou sans besoins particuliers. Il aide aussi les personnes qui ont des problèmes de comportement.

CLAUDIA MARQUES

Claudia Marques est une personnalité très populaire du poste de radio The Beat 92,5 FM, une personne connue pour être très simple et qui aime s’entourer de personnes. Issue d’un milieu multiculturel, cette belle jeune fille ne se prend pas très au sérieux parce que la vie est trop courte. « VIVRE, RIRE, AIMER, APPRENDRE » est le moto qu’elle essaye de vivre chaque jour. Avant de se joindre à The Beat, elle a travaillé activement dans le domaine de la télévision francophone de Montréal. En grandissant, elle a été constamment victime d’intimidation. Elle a partagé cette expérience avec les personnes présentes à la conférence de presse et la façon dont elle a surmonté cette épreuve et changé sa vie.



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca