Communiqués de presse

LES COMITÉS DE PARENTS DEMANDENT LA CRÉATION D’UNE LISTE PERMANENTE D’ÉLECTEURS POUR LES ÉLECTIONS SCOLAIRES

MONTRÉAL, LE 23 AOÛT 2004— Les Comités centraux de parents (CCP) de la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) et de la Commission scolaire Lester-B. Pearson (CSLBP) demandent au gouvernement du Québec de créer une liste permanente d’électeurs pour les prochaines élections scolaires.

Au 30 juin d’une année donnée, dès que le plus jeune membre d’une famille qui fréquente une école anglophone complète le Secondaire V, les parents sont automatiquement transférés à la liste électorale francophone à moins qu’ils ne demandent officiellement à être placés sur la liste électorale anglophone. Cette pratique a été observée par le gouvernement du Québec depuis que les commissions scolaires confessionnelles ont été regroupées en commissions scolaires linguistiques en 1998.

Les CCP demandent actuellement que toute personne dont la dernière année de scolarité a été passée au sein du réseau anglophone soit automatiquement placée sur la liste électorale anglophone. En outre, ils précisent qu’aucun électeur ne devrait être radié de la liste électorale anglophone à moins qu’il ne le demande. Par conséquent, il est recommandé que la nouvelle liste permanente anglophone soit basée sur celle qui a été utilisée pour les élections de novembre 2003.

Anne Williams, présidente du CCP de la CSEM et Cindy Karnofsky, présidente du CCP de la CSLBP, soulignent qu’aux élections scolaires de 2003, un nombre substantiel de personnes qui avaient voté au secteur anglophone aux élections scolaires de 1998 ont été placées, à leur insu, sur la liste électorale francophone et, par le fait même, de nombreuses familles ont été réparties entre les listes francophones et anglophones.

" Voter pour les commissions scolaires anglophones pour une élection scolaire ne garantit pas automatiquement d’être placé sur la liste électorale anglophone pour la prochaine élection scolaire, " déclare Mme Williams.

En 2003, à cause des contraintes de temps, les électeurs qui ont demandé par écrit à être placés sur la liste électorale anglophone n’ont pas tous obtenu ce changement à temps pour le vote qui a eu lieu le 16 novembre. " Il n’y a pas eu assez de temps accordé pour assurer que la liste électorale anglophone soit complétée et mise à jour avant l’élection " déclare Mme Williams.

Les CCP de la CSEM et de la CSLBP sont en communication avec les comités des sept autres commissions scolaires anglophones du Québec. Ils demandent aussi l’aide de la Fédération des Comités de Parents du Québec (secteur anglophone).

Des résolutions à cet effet ont déjà été adoptées par la CSEM et la CSLBP.



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone : (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca