Communiqués de presse

LA CSEM TIENDRA SA PREMIÈRE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PUBLIQUE

MONTRÉAL, LE 11 OCTOBRE 2005 — La Commission scolaire English-Montréal (CSEM), en collaboration avec l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec, tiendra la première assemblée générale publique qu’elle ait jamais tenue le mardi 18 octobre à 18 h 30 au Centre de formation des adultes St. Pius X (9905 Papineau).

Cette assemblée sera la troisième d’une série de forums communautaires lancés par l’ACSAQ. Elle offre aux commissaires de la CSEM et à l’ACSAQ une importante occasion de prendre connaissance des préoccupations des participants, de prendre des suggestions et d’être mis au courant du succès de l’éducation publique anglophone au Québec. Les réunions tenues jusqu’à ce jour par les commissions scolaires Sir Wilfrid Laurier et Riverside ont été qualifiées enrichissantes et stimulantes.

L’ACSAQ est un organisme qui représente toutes les neufs commissions scolaires anglophones du Québec. « Comme le souligne l’ACSAQ, les défis identifiés et les suggestions offertes lors de ces réunions ne peuvent pas être réglés facilement » déclare M. Antonio Lacroce, directeur général de la CSEM. « Cependant, cet exercice, et d’autres semblables à travers le Québec, aidera l’ACSAQ et ses commissions scolaires membres à répondre aux besoins des communautés qu’elles desservent. L’objectif est simple : nous voulons en savoir plus afin de dispenser les meilleurs services éducatifs possibles à nos élèves. »

Les sujets qui seront abordés lors de l’assemblée générale publique de la CSEM sont les suivants :

1. SERVICES COMPLÉMENTAIRES

Le pourcentage d’élèves à besoins particuliers augmente dans nos écoles. Dans la plus grande partie du Québec, la communauté anglophone considère ses écoles comme le lien le plus identifiable aux services complémentaires. Quelques uns de ces services sont dispensés par le réseau de l'éducation. D’autres sont dispensés par le réseau des services sociaux et de santé. Comment pouvons-nous obtenir les services complémentaires dont nos élèves et leurs familles ont besoin?

(Les services complémentaires sont des services de soutiens, tels que : psychologie, assistance sociale, orthophonie, infirmerie, ergothérapie, animation spirituelle et engagement communautaire, etc.)

  • Quels services complémentaires sont actuellement dispensés dans nos communautés?
  • Quels services complémentaires avez-vous de la difficulté à obtenir dans votre communauté?
  • Que pouvons-nous faire pour assurer ces services dans le cadre des budgets de nos commissions scolaires?
  • Comment pouvons-nous obtenir ces services du réseau de la santé et des services sociaux?


  • (Sujets additionnels de discussion, si nécessaire)

  • Êtes-vous satisfait du niveau actuel de services complémentaires?
  • Comment les décisions devraient-elles être prises quant aux services qui devraient être disponibles et dans quelles écoles?
  • Pensez-vous qu’il y a des sujets spécifiques dans ce domaine du secteur de l’éducation publique anglophone qui sont différents de ceux du secteur francophone?


  • 2. GAMME DES PROGRAMMES ÉDUCATIFS

    Les programmes éducatifs dans nos écoles pourraient être affectés par la diminution des inscriptions. Comment pouvons-nous continuer à offrir une vaste gamme de programmes qui répondent aux besoins de tous les élèves? Quels programmes éducatifs pouvons-nous offrir à tous nos élèves?
  • Quels types de programmes éducatifs sont actuellement offerts dans votre communauté?
  • Quels programmes additionnels pensez-vous que nous devrions considérer offrir à l’avenir aux élèves de la Commission scolaire English-Montréal?
  • Quels programmes éducatifs pensez-vous que la Commission scolaire English-Montréal devrait offrir afin d’attirer des élèves du secteur privé?


  • (Sujets additionnels de discussion, si nécessaire)

  • Êtes-vous généralement satisfait des services éducatifs disponibles dans votre région?
  • Comment est-ce que les partenaires en éducation devraient décider des programmes de formation professionnelle et technique à offrir et dans quelles régions?
  • Comment est-ce que les éducateurs peuvent attirer plus d’élèves vers les programmes de formation professionnelle et technique? Devraient-ils le faire?


  • 3. RÉPONDRE AUX BESOINS D’UNE POPULATION DE PLUS EN PLUS MULTICULTURELLE ET MULTIRACIALE

    La population de la région du Grand Montréal est devenue de plus en plus multiculturelle et multiraciale au cours des dernières années.

  • Comment est-ce que le réseau scolaire traite les défis d’une population de plus en plus multiculturelle et multiraciale?
  • Est-ce que les ressources requises pour une population multiculturelle et multiraciale sont différentes de celles des régions à population principalement homogène?
  • Disposons-nous des ressources nécessaires pour traiter ce changement de population? Si la réponse est non, quelles ressources additionnelles sont requises?


  • Michael J. Cohen
    Spécialiste des communications et marketing
    Commission scolaire English-Montréal
    Tél: (514) 483-7200 poste: 7243
    Fax: (514) 483-7213
    Courriel: mcohen@emsb.qc.ca