Communiqués de presse

LA CSEM INTRODUIT UN PROJET-PILOTE D’ERGOTHÉRAPIE

MONTRÉAL, LE 11 OCTOBRE 2005— La Commission scolaire English-Montréal (CSEM) a introduit, à titre de projet-pilote, des services d’ergothérapie dans 15 écoles primaires pour l’année scolaire 2005-2006 par le biais d’une entente contractuelle avec les Services d’aide à la famille juive (SAFJ).

Suite à des rétroactions soutenues au cours des années de la part des professionnels des Services aux élèves, des parents et des administrateurs, relatives à l’importance des services d’ergothérapie dans les écoles de la CSEM, il a été décidé de mettre sur pied un projet-pilote et d’engager deux ergothérapeutes à temps plein, Claudia De Luca et Ann Zilberbrant. Cette initiative est appuyée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS).

La CSEM est en partenariat avec SAFJ pour le programme B.E.A.T. (Building Educational Assets Together) impliquant 33 écoles et le programme de prévention aux jeux de hasard " La Combinaison Gagnante " qui est actuellement offert dans trois écoles secondaires.

Selon le directeur des Services aux élèves de la CSEM, Lew Lewis, la dispense de services d’ergothérapie est répandue dans les districts scolaires des États-Unis où ils sont considérés essentiels, particulièrement au niveau primaire. Le but de l’ergothérapie est d’améliorer le rendement de l’élève dans des tâches et des activités importantes pour le succès du fonctionnement de l’école. Les services d’ergothérapie des écoles couvrent des domaines tels que les habiletés motrices globales, les habiletés motrices fines, les habiletés sensorimotrices, les habiletés de perception cognitive, le développement social/émotif et les habiletés personnelles de base.

" L’accent ne sera pas mis sur un modèle médical mais plutôt sur un modèle collaboration/consultation avec les parents et les enseignants, qui semble être un élément essentiel pour maximiser l’éfficacité de la dispense de service " déclare M. Lewis. " Ces constatations sont basées sur des études d’ergothérapie dispensées à l’école à des élèves ayant une variété de problèmes sous-jacents, incluant les handicaps physiques, les problèmes du développement de la coordination, des troubles de capacité motrice fine, de retards de développement et de difficultés d’apprentissage. Ce service sera aussi disponible pour offrir des ateliers de formation aux parents ainsi que des présentations et de la formation au personnel. "

Le service érapie se concentrera sur certains objectifs spécifiques dont les dépistages locaux; l’élaboration et la mise en oeuvre de plans d’intervention à l’école et en classe; une consultation soutenue avec les enseignants, les administrateurs, les élèves et les familles; l’élaboration et la mise en œuvre d’interventions de groupe avec les élèves, les parents et le personnel, en cas de besoin; formuler des recommandations et des suggestions aux enseignants et parents ainsi qu’à d’autres membres de équipe multidisciplinaire de l’école; accroître le progrès du éveloppement des habiletés motrices globales et fines, cognitives, sociales/émotives et de formation personnelle de base; effectuer des évaluations sélectives si possible, de certains élèves ayant des difficultés identifiées; et identifier et soumettre, pour évaluation, le cas d’élèves qui présentent des besoins qui vont au-delà de la portée immédiate du programme.

Étant donné que l’importance de l’intervention précoce a été prouvée pour minimiser les problèmes secondaires de comportement, physiques et psychiatriques que peuvent éprouver les enfants exposés à des défis dans leurs vies, ce projet-pilote visera les élèves de la prématernelle à la 1re année et, éventuellement, de la 2e année (dépendant du temps disponible). Les interventions et/ou consultations avec les élèves des niveaux non visés pourraient être possibles dépendant des priorités de l’école, des charges de travail et de la disponibilité de temps.

SAFJ entreprendra une évaluation de l’éfficacité des services d’ergothérapie au niveau de l’école en mesurant le progrès des élèves participant, ainsi que par le biais des rétroactions de tous les autres participants : directions d’école, enseignants, parents et professionnels des Services aux élèves.

Les 15 écoles participantes sont : Dalkeith, Dante, Edward Murphy, Gerald McShane, Michelangelo, Bancroft, Cedarcrest, Nesbitt, Parkdale, Sinclair Laird, Coronation, Hampstead, Roslyn, St. Gabriel, Westmount Park. Chacune de ces écoles recevra des services un jour à chaque deux semaines, à l’exception de Parkdale où ils seront offerts un jour par semaine.



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca