Communiqués de presse

TOUJOURS ENSEIGNANTE, GRÂCE À LA LITTÉRATIE ÉQUILIBRÉE

MONTRÉAL, LE 22 JANVIER 2016  À l’école primaire Dante à Saint-Léonard, la mise en œuvre de l’initiative de littératie équilibrée, qui vise la différenciation pédagogique et la rétroaction individualisée, est un véritable succès. Or, l’une de ses plus ardentes sympathisantes – l’enseignante de 3e année Elaine Frenette – avait au départ de très sérieuses réserves.
« Quand j’ai entendu parler de la littératie équilibrée et du cadre des 5 au quotidien pour l’appliquer dans la classe, j’avais déjà beaucoup de pain sur la planche en tant qu’enseignante, dit Mme Frenette. Au fur et à mesure que j’apprenais de quoi il s’agissait, je me sentais dépassée. Je craignais que cette nouvelle approche de l’enseignement de la littératie alourdisse ma tâche et m’oblige à consacrer plus de soirées et de fins de semaine à préparer mon enseignement. »

Envahie par la frustration, elle a même songé à quitter la profession. Or, après avoir lu attentivement et compris les modalités d’application de la littératie équilibrée – au moyen du cadre des 5 au quotidien –, Mme Frenette a vu la chose d’un meilleur œil. Elle avoue apprécier la possibilité d’interaction individualisée avec ses élèves que lui offre cette approche. Elle comprend mieux les besoins de chacun d’eux sur le plan de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Contrairement à ce qu’elle craignait, l’approche lui laisse beaucoup de temps pour se consacrer aux nombreux autres aspects de son travail. De plus, elle confère de l’autonomie aux élèves.

« Lorsque j’ai visité la classe de Mme Frenette durant une période des 5 au quotidien, j’ai constaté que les élèves savaient exactement quoi faire, signale Daniela Lattanzio, directrice de l’école Dante. Ils se déplaçaient de façon très autonome d’un bloc thématique à un autre et s’entraidaient dans les diverses activités. C’était magnifique de les voir aussi concentrés. En fait, quand je suis entrée dans la classe pour parler à Mme Frenette, les élèves ont simplement continué à travailler consciencieusement. »

« Je suis très fière de mes élèves et de ce qu’ils ont accompli. Après plus de quatre ans, je ne reviendrais absolument pas à mes stratégies d’enseignement antérieures », d’ajouter Mme Frenette.

Chaque fois que des enseignants d’autres écoles primaires de la CSEM vont à l’école Dante pour découvrir comment ils ont réussi à implanter l’approche de littératie équilibrée au moyen du cadre des 5 au quotidien, ils ont droit au témoignage de sa plus ardente sympathisante, Elaine Frenette, qui déclare que sans ce cadre, elle aurait peut-être quitté l’enseignement.



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca