Communiqués de presse

UN AUTRE MOIS DE L’INSTRUCTION PUBLIQUE COURONNÉ DE SUCCÈS

MONTRÉAL, LE 8 FÉVRIER 2010 : Encore une fois, le mois de janvier a marqué le mois de l’instruction publique à la Commission scolaire English-Montréal (CSEM). Le 4e programme annuel a été lancé par une conférence de presse à l’école primaire Dunrae Gardens de Ville Mont-Royal faisant la promotion de l’excellent niveau d’enseignement du français, offert dans ses écoles primaires et secondaires ainsi que la présentation d’une nouvelle vidéo.

Le mois de l’instruction publique encourage les diplômés éminents à visiter leurs écoles de quartier afin de s’entretenir avec les élèves du rôle que l’instruction publique a joué dans leurs vies pour les mener à leurs succès actuels. Ces personnes servent maintenant de modèles de valeur, ainsi que d’autres québécois éminents qui ont, ou ont eu, des liens avec les écoles publiques ou les centres de formation professionnelle.

École Philip E. Layton : Peter Schiavi

Peter Schiavi, 47 ans, recherchiste de CTV NEWS Montréal, s’est entretenu avec les élèves de l’école Philip E. Layton pour les aveugles, située au Centre de réadaptation HAB-Mackay. M. Schiavi souffre d’atrophie optique de Leber, qui est souvent connue sous maladie de Leber.

C’est une maladie très rare qui peut causer la perte de la vision centrale. Cette maladie affecte surtout les hommes dans la vingtaine ou la trentaine, mais les symptômes peuvent se déclarer à tout âge, chez les hommes ou les femmes. « Je peux continuer à poursuivre ma carrière auprès de CTV grâce à l’Association montréalaise pour les aveugles » explique M. Schiavi, qui avait 21 ans quand la maladie s’est déclarée. « Ils m’ont appris comment faire face à ma maladie. »

 

Edinburgh : Lt. Jonathan Lang

Le Lieutenant de vaisseau Jonathan Lang de la Marine Canadienne est retourné à son ancienne école primaire Edinburgh, de Montréal-Ouest. Lang, 34 ans, s’est enrôlé dans la Réserve navale du navire Canadien de Sa Majesté (NCSM) Donnacona en mars 1994 à titre d’officier des opérations maritimes (OOM). Il a servi à bord des dragueurs de mines Chignecto (1995) et Miramichi (1996), du destroyer Huron (1996), de la frégate Regina (1996-1997), le dragueur de mines Moresby (1997), les navires de défense côtière Moncton (1998-1999) et Shawinigan (2005). Le Lieutenant Lang a enseigné la navigation maritime de base au Centre de formation des officiers de marine à Esquimalt, C.B. et a suivi une formation avec la force opérationnelle 2-06 de leader tactique d’équipe de peloton auprès de la Civilian & Military Cooperation (CIMIC). En 2006-2007, il a tenu le rôle d’observateur militaire pour les Nations Unies au Soudan. Il a récemment quitté son poste au Centre de recrutement des Forces armées canadiennes de Montréal et a été transféré aux forces aériennes en tant qu’officier de contrôle aérospatial. Suite à une présentation visuelle aux élèves de son affectation au Soudan, il dû répondre à plusieurs questions. « Nous étions là comme gardiens de la paix, nous ne voulions pas participer à aucune guerre et notre rôle était d’empêcher qu’une guerre éclate et de prévenir la violence. »

Le Lieutenant Lang a retrouvé son enseignante de 4e année, Debby Hochstein, qui a montré à ses élèves actuels la photo de classe prise avec le Lieutenant Lang. « Quand j’étais jeune, mes grands-parents m’ont raconté des histoires de la Première et de la Deuxième guerre mondiale. Je me souviens toujours des cérémonies du Jour du Souvenir que nous avions à l’école Edinburg, et je savais à l’époque, je le pense, que je voulais servir mon pays et qu’il y avait beaucoup de personnes qui avaient fait de gros sacrifices avant moi et c‘est là que j’ai décidé de joindre la Marine Canadienne. »

 

Sinclair Laird : Jack Silverstone

Jack Silverstone, avocat, a visité son ancienne école primaire, Sinclair Laird, de Parc Extension et a donné aux élèves une rétrospective mémorable de son séjour dans cette école.

« J’ai reçu ici une excellente éducation et j’ai acquis d’excellentes habitudes d’étude » d’ajouter M. Silverstone et c’est la première fois, en 46 ans, que je suis de retour ici. « Je me souviens encore de mon séjour à l’école; la cloche sonnait et nous nous mettions tous en rang pour entrer dans le bâtiment. »

M. Silverstone travaille actuellement à Ottawa, en tant que Chef de cabinet du ministère fédéral de la Citoyenneté et de l’Immigration et, avant ce poste, il avait occupé les mêmes fonctions aux Ressources Humaines et développement des compétences Canada. Auparavant, il était conseiller des comités parlementaires canadiens ainsi que des postes diplomatiques et consulaires aux États-Unis, au Mexique et aux Caraïbes. Pendant plusieurs années, il a été le vice-président exécutif du Congrès Juif Canadien et, actuellement, il pratique à titre privé et est affilié au groupe Rothwell, une firme qui s’occupe d’affaires publiques et gouvernementales.

 

Willingdon : Jameson Jones-Doyle

Concepteur de sites Web et conférencier spécialisé en motivation, Jameson Jones-Doyle, a récemment visité l’école primaire Willingdon à NDG et a raconté une histoire très intéressante.

M. Doyle, 26 ans, souffre de paralysie cérébrale légère-moyenne qui a affecté son élocution, son équilibre, sa jambe gauche et sa main droite. Actuellement, il complète sa maîtrise en sciences de marketing et d’administration, avec spécialité de développement de nouveaux produits à l’école Concordia John Molson de l’Université Concordia. « Toute ma vie, j’ai fréquenté l’école publique ce qui m’a beaucoup aidé pour le développement de mes habiletés sociales et ma détermination d’égaler ou de surpasser mes camarades de classe.  Je suis fier d’être père d’un jeune garçon de 5 ans qui vient de commencer la maternelle à Willingdon. »

M. Doyle s’est entretenu avec deux groupes d’élèves de 6e année qui ont écouté attentivement tous ses propos et ont posé plusieurs questions. Anne Meilleur, l’enseignante de 6e année de M. Doyle, a accueilli son ancien élève avec beaucoup d’enthousiasme et elle a déclaré « Tout le monde traitait Jay avec respect et compréhension. C’était un très bon élève. »

 

Nesbitt : Paul Karwatsky

Paul Karwatsky, journaliste de CTV et co-animateur des week-ends est retourné à l’école primaire Nesbitt de Rosemont, pour s’adresser aux élèves. « J’ai les plus beaux souvenirs de cette école et l’une de mes enseignantes favorites est toujours ici, Mme (Luisa) Mercadante, une dame fantastique. »

M. Karwatsky a pris le micro pour interviewer quelques élèves sur le type de carrière qu’ils avaient l’intention de poursuivre. « Quant j’étais à Nesbitt, je voulais devenir un agent de police. Un jour, je jouais à l’extérieur dans la neige avec mes camarades de classe et un journaliste nommé Howard Schwartz de CFCF, connu maintenant sous le nom de CTV, est venu faire un article à notre sujet. Il a choisi 12 élèves pour les filmer en train de jouer au soccer dans la neige et il a, ensuite, choisi d’interviewer deux élèves. J’étais l’un d’entre eux. L’an dernier, je suis retourné moi-même ici pour faire un article similaire et ce rôle a ravivé tous ces souvenirs. »

 

Our Lady of Pompei : Frederic Abaji and Joseph Ionata

Frederic Abaji, Conseiller en investissement et sécurité financière, et l’avocat Joseph Ionata, sont retournés à leur ancienne école, Our Lady of Pompei à Ahuntsic.  M. Abaji travaille pour Manulife Securities où ils aident les personnes à gérer leurs actifs et à générer des économies et fixer des objectifs de retraite ainsi que l’éducation de leurs enfants.  Il est aussi l’annonceur public pour la Ligue midget  AAA de hockey Lions du Lac St. Louis et oeuvre dans le domaine de présentations de jeux pour l’équipe de hockey junior de Montréal. Au Centre Bell, il est l’annonceur maison d’évènements spéciaux. Il a fréquenté l’école Our Lady of Pompei en 1985 tandis que M. Ionata a terminé ses études en 1970. Depuis 1984, il pratique le droit dans les domaines de litiges civils et commerciaux avec concentration dans le domaine propriétés et successions familiales.

M. Abaji a expliqué aux élèves qu’à l’école Our Lady of Pompei il aimait étudier les mathématiques qui l’ont éventuellement aidé dans sa carrière de conseiller financier. M. Ionata a, à son tour, expliqué aux élèves la voie qu’il avait choisi pour devenir avocat en soulignant qu’au début il penchait pour la profession de notaire. Il a donné un aperçu intéressant des différents types de droits que l’on peut pratiquer et il a même tenu le rôle d’enseignant pour constater quels étaient les termes légaux familiers aux élèves.

 

Bancroft : Joseph Greenstone

Le violoniste accompli, Joseph Greenstone, 90 ans, a récemment visité son ancienne école primaire Bancroft pour s’adresser aux élèves et jouer de la musique. C’était la première fois qu’il retournait à cette école en près de 78 ans et, à un certain moment, lorsque la directrice Dorothy Ostrowicz lui a fait faire un tour de ses anciennes salles de classe, il a été envahi d’émotions.

Accompagné par son épouse Sylvie à laquelle il est marié depuis 57 ans, M. Greenstone s’est adressé à tout le corps étudiant et a parlé de ses souvenirs à Bancroft. Il a aussi exécuté une courte, mais très appréciée, pièce de violon. Alex Norris, conseiller municipal du Projet Montréal de Mile End était présent pour accueillir personnellement M. Greenstone dans son ancienne école.

-30-



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca