Pleins Feux sur Fielding


Vol. 4 No. 10October 31, 2002
Nouvelles du mois d'octobre 2002

RAËLIENS : Des adeptes du culte raëlien, une religion qui endosse le clonage d'êtres humains et qui croit que la race humaine a été créée par une race d'extra terrestres, ont approché des élèves de certaines écoles secondaires de Montréal pour essayer d'obtenir leur participation à une protestation contre l'Église catholique le 12 octobre. Bien qu'ils n'aient visité aucune des écoles de la CSEM, les directions des écoles ont néanmoins été avisées de considérer ce groupe comme appartenant à un culte et de décourager les élèves d'avoir des contacts avec les raëliens. Au cours d'un récent débat sur le clonage humain, un représentant du culte a présenté un mémoire à un comité du Congrès des États-Unis qui se penchait sur cette question controversée. Claude Vorilhon, connu maintenant sous le nom de Raël, qui a fondé le culte en 1973, avait prédit qu'un être humain serait cloné l'hiver dernier. Le culte raëlien prétend que l'humanité a été créée en laboratoire par des extra terrestres et que cette information avait été transmise à Raël en France par un extra terrestre qui était venu sur terre par soucoupe volante.

FOIRE DE CARRIÈRES : La Foire de carrières 2002 de la CSEM s'est tenue à l'école secondaire St. Pius X d'Ahuntsic du 29 au 30 octobre. Plus de 2000 élèves du secondaire ont visité la foire dont Bugle Boy et Starter étaient les commanditaires officiels. Ces produits sont licenciés et distribués au Canada par JayCorp International, manufacturier nord américain et importateur de jeans, vêtements de sports, vêtements, accessoires et sacs à main. Les frères Jonathan et Marvin Gurman, co-propriétaires de JayCorp International, ont été les présidents honoraires de cet événement. Les deux frères qui ont fait leurs études dans des écoles publiques et fréquenté l'école secondaire Wagar de la CEPGM sont d'excellents modèles de réussite.

LE DR SIMMS ET ALLIANCE QUÉBEC : Le Dr John Simms, Président de la CSEM, a assisté à une conférence de presse au cours de laquelle il a accordé son appui à Alliance Québec, qui a porté devant les tribunaux la Loi 104 qui élimine certaines options qui avaient accordé à certaines personnes l'accès aux écoles anglaises. La Loi 104 bloque l'accès aux écoles anglaises aux élèves qui ont fait la majorité de leurs études en anglais auprès d'une école privée non subventionnée. Cette disposition pénalise la CSEM qui perdrait de 300 à 400 nouvelles inscriptions par an - et, bien plus, si l'on considère que quelques uns de ces élèves ont des frères et des soeurs.

ÉLECTIONS AU CCP : Michele Ciampini a été réélue Présidente du Comité central de parents. Elizabeth Fokoefs (primaire) et Daniel Andrelli (secondaire) ont aussi été réélus représentants de parents.

CONGRÈS GRICS : GRICS tiendra son 23e congrès annuel du 6 au 8 novembre à l'hôtel Wyndham. Plus de la moitié des ateliers visent spécifiquement à répondre aux questions et à aborder des sujets, tels que la réforme du curriculum, le portefeuille, l'évaluation des institutions, les emplois de temps, la formation, l'évaluation, les bulletins de notes, les nouvelles technologies de l'information et des communications et l'Internet. L'après-midi du jeudi 7 novembre sera consacrée à une programmation spéciale anglaise (pour informations, consulter www.grics.qc.ca/rn2002). Grics se spécialise dans le développement des systèmes de technologies de l'information pour le secteur de l'éducation et offre une gamme complète de services qui combine la consultation, le support technique et la formation de clients.

PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL : Afin d'appuyer les efforts de la Commission et des écoles visant au perfectionnement professionnel de leur personnel en vue de la mise en oeuvre du régime pédagogique, le ministère de l'Éducation a alloué un budget de 354 993 $ à la CSEM pour l'année scolaire 2002-2003. Au niveau de l'école, ces fonds seront utilisés pour mettre en oeuvre des stratégies reliées aux objectifs et aux moyens spécifiques identifiés au Plan de succès scolaire de l'école. Quelques exemples de la façon dont ces fonds seront utilisés : relâche d'enseignant(e)s pour leur permettre d'assister à des sessions de perfectionnement professionnel en vue de la mise en oeuvre du régime pédagogique ; honoraires pour animateurs d'ateliers à l'intention des enseignant(e)s ou tout le personnel présentant des activités de perfectionnement professionnel reliées aux éléments du régime pédagogique ; relâche du personnel de l'école pour visiter des écoles qui offrent des exemples spécifiques de " meilleures procédures " ; et relâche du personnel de l'école pour assister au symposium annuel de Leadership. Un autre montant de 443 427 $ servira à soutenir à l'échelle de la Commission, des activités de perfectionnement professionnel reliées à la mise en oeuvre du régime pédagogique, telles que des cours de leadership et des symposiums.

CHACUN SES DEVOIRS : L'objectif principal du financement accordé par le ministère de l'Éducation au budget de 654 325 $ de " Chacun ses devoirs " est d'augmenter les taux de maintien des élèves à l'école et de fins d'études. Cette orientation est basée sur les principes que les élèves sont au centre des préoccupations et des initiatives et que les équipes des écoles sont responsables du succès des élèves. La communauté de la Commission apprécie l'intention de ce financement et désire qu'il soit utilisé pour les raisons pour lesquelles il a été accordé- la réussite scolaire de l'élève. Un montant de 570 566 $ du budget de " Chacun ses devoirs " est alloué aux écoles pour la mise en oeuvre de stratégies qui auront un impact positif sur les taux de maintien des élèves à l'école et de fins d'études. Ces stratégies se divisent en trois catégories principales : éducation secondaire, éducation préscolaire et primaire et mesures générales de soutien. Afin d'appuyer les projets qui requièrent un financement additionnel, la CSEM retiendra un montant de 83 758.51 $ du budget de " Chacun ses devoirs.". Cette allocation sera utilisée pour assurer la réalisation d'initiatives, telles que le projet " Harbour ", qui dessert toutes les communautés scolaires, le programme " Le succès pour tous " des écoles Hampstead et Parkdale et le programme de prévention du décrochage de l'école Wagar.

NOUVELLES DES ÉCOLES : Les élèves et le personnel de l'école secondaire innovatrice Options II ont entrepris un projet en collaboration avec le personnel d'Éco-Quartier visant à nettoyer la cour de leur école située au 1741 de Biencourt à Ville Émard. Ils ont commencé le projet le 9 octobre et leur objectif final est de créer un espace vert dans la cour. À l'école primaire St. John Bosco de Ville Émard, des parents bénévoles ont reçu les élèves au début de la nouvelle année scolaire en leur offrant une soirée d'orientation à la fin du mois de septembre au cours de laquelle le nouveau directeur Terry Tinker a été officiellement présenté. Le 1er octobre, toute l'école a passé une très belle journée à cueillir des pommes, se promener et visiter une ferme à Saint-Joseph-du-Lac. L'école primaire Roslyn de Westmount a recueilli le montant phénoménal de 16 000 $ lors de sa première course Terry Fox. Le concierge Eddie Nolan avait lancé un défi aux élèves et lorsqu'ils ont dépassé leur objectif, il a accepté de se raser les jambes et de porter une robe au cours d'une assemblée de l'école. .Marco Dilesi, élève de 6e année de l'école primaire Our Lady of Pompei, s'est classé en première place lors de la course de fond organisée par l'Association régionale du sport scolaire du Grand Montréal. Mirella Ricci, son enseignante de gymnastique, a été l'une des organisatrices de cet événement.

HALF PINTS : Le 7 octobre, les Canadian Half Pints ont visité l'école primaire East Hill de Rivière des Prairies et ont présenté le programme " Don't Tease " aux élèves. Les Half Pints sont des " petites personnes " qui jouent au ballon-panier et se rendent dans les écoles pour parler aux jeunes de l'importance d'être tolérants et charitables. L'accent est mis sur la façon dont les personnes jugent autrui et comment reconnaître et éviter les taquineries. L'équipe qui a visité East Hill était composée de l'entraîneur de ballon-panier, de trois " petites personnes " et d'une personne très haute -sept pieds huit pouces. " Ils ont essayé de souligner que, même si nous sommes tous très différents en apparence, nous pouvons être amis et respecter nos différences " a déclaré la directrice adjointe Anna Pecora. La dernière partie de la présentation est une partie de ballon-panier contre les élèves et les membres du personnel qui se portent volontaires. Une présentation de 30 minutes sur les effets nocifs de la taquinerie, de l'intimidation et des préjugés a été très appréciée. Le 10 octobre, le groupe a visité les écoles primaires Our Lady of Pompei et Pierre Elliott Trudeau.

ACTION DE GRÂCES : Plusieurs animateurs spirituels d'écoles ont organisé des activités spéciales le 10 octobre pour célébrer la fête de l'Action de Grâces. À l'école Coronation, il y a eu des prières de diverses religions ainsi que des chants et des poèmes. Le Cycle 3 a donné un dîner de l'Action de Grâces dans la cafétéria de l'école. Cet événement multiculturel a permis aux élèves de partager des aspects de leurs cultures, tout en célébrant celles des autres. L'enseignante Pamela Price rapporte qu'un groupe de 120 personnes, incluant des élèves avec leurs parents, des enseignante(e)s, des bénévoles communautaires, des administrateurs et l'animateur spirituel Victor Tucci a participé à cette soirée. Les élèves ont présenté un discours iroquois d'Action de Grâces et ils ont allumé une bougie cérémoniale vietnamienne. Ils ont tous chanté " Amazing Grace " accompagnés par Marja Coady à l'alto et Patrick Charland à l'accordéon. " Le but de cette activité était de rendre grâce pour toutes les bonnes choses dont nous jouissons et d'encourager plus de participation communautaire à l'école " déclare Mme Price. " Tout le monde a apporté de la nourriture pour la partager avec les autres ainsi que des dons en aliments pour d'autres ".

DÉPART DE MICHAEL PRÉFONTAINE : Michael Préfontaire, Directeur des Services des technologies de l'information, quitte le service de la CSEM pour assumer les mêmes fonctions auprès de la Commission scolaire Marguerite Bourgeoys. Il a été au service de la Commission pendant les 14 dernières années et a occupé le poste de Directeur des services financiers pour une période de quatre ans. M. Préfontaine oeuvre dans le domaine de l'éducation depuis plus de 25 ans. Il a été Directeur des services administratifs au Collège Vanier avant de se joindre à la CSEM et il a aussi travaillé, au préalable, au ministère de l'Éducation du Québec.

Au cours de ses années de service auprès de la CSEM, M. Préfontaine a réalisé plusieurs projets appréciables dont la conversion d'un système informatique totalement centralisé en un système décentralisé de services informatiques couvrant les dossiers d'élèves, les services financiers des écoles, la gestion de bibliothèque, la mise en oeuvre d'un réseau de fibres optiques à haute vélocité pour les écoles et les centres caractérisé par un partenariat unique en son genre avec deux autres commissions scolaires de l'île de Montréal. Ce projet a permis aux écoles d'avoir accès à un réseau sophistiqué unique au Canada. D'autres projets à signaler sont la mise en oeuvre d'un nouveau système téléphonique qui a généré des économies significatives tout en améliorant les services aux écoles, centres et services; la fusion de quatre commissions scolaires utilisant des plates-formes technologiques différentes en un système normalisé ; l'achat, la mise en place et le service de soutien pour plus de 10 millions $ d'équipement informatique pour les écoles et les centres sur une période de cinq ans.



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca