Communiqués de presse


LA CSEM ESPÈRE VOIR DES SIGNES POSITIFS DANS LE BUDGET DU QUÉBEC

MONTRÉAL, LE 3 JUIN 2014 — La Commission scolaire English-Montréal encourage le nouveau gouvernement libéral à injecter de l’oxygène dans le réseau scolaire public dans son prochain budget.

« Les commissions scolaires ont été réduites à la plus simple expression au cours des dernières années » déclare la présidente de la CSEM Angela Mancini. « Il nous est constamment rappelé de ne pas laisser les compressions affecter les activités de la classe. Mais ceci est impossible. Si le gouvernement devrait imposer de nouvelles compressions dans son nouveau budget, elles commenceront à affecter sérieusement nos programmes. Nous avons besoin que le gouvernement fasse un sérieux investissement dans l’avenir – qui est nos élèves. »

Mme Mancini mentionne qu’il est regrettable qu’autant de temps ait été consacré dans le mandat de l’ancien gouvernement PQ à des questions controversées, telles les lois linguistiques, les plans de remplacer le programme d’études qui faisait la promotion de la citoyenneté et de la diversité par un programme qui mettait l’accent sur ‘l’expérience particulière du Québec’ et la proposition de la Charte des valeurs. « Retournons aux questions de base. J’espère que nous pouvons nous concentrer sur les questions qui nous unissent et non celles qui nous divisent » poursuit Mme Mancini.



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca