Communiqués de presse


L’ÉCOLE JOHN CABOTO LANCE UNE CAMPAGNE VISANT À ÉLIMINER L’INTIMIDATION

MONTRÉAL, le 29 octobre 2003— Les élèves et le personnel de l’école primaire John Caboto (8955 Meunier) à Ahuntsic lanceront, le mercredi 29 octobre à 12 h 30, une campagne de recueil de signatures visant à éliminer l’intimidation.

Selon le directeur Keith Imhoff, la campagne a trois objectifs : assurer que l’école est un lieu sûr pour ses élèves; que tous les élèves sont acceptés, quel que soit leur couleur, race, sexe, popularité, habileté athlétique, intelligence, religion et nationalité; éliminer et rehausser la sensibilité à l’intimidation.

La campagne a été lancée la semaine dernière lorsque les élèves et le personnel ont signé leurs feuilles d’engagement à respecter les autres et à éliminer l'intimidation. Le lancement officiel de mercredi inclura la présentation des feuilles d’engagement signées qui réaffirmeront l’engagement total de l’école envers ces importantes questions qui affectent la vie de l’école. Les parents sont aussi encouragés à les signer, soit lors de cette réunion, ou lorsqu’ils viendront prendre leurs enfants après les heures de classe.

C'est la première fois que l’école entreprend une telle campagne, qui se déroule en collaboration avec le CLSC local, dans le cadre d’un programme visant à accroître la sensibilisation à la sécurité de l’élève, la tolérance et l’intimidation. " Nous voulons que nos élèves sachent qu’en entrant à l’école John Caboto, ils se sentent en sécurité et qu’ils seront acceptés parmi les divers groupes d’élèves " déclare M. Imhoff.

Un travailleur social et un technicien des soins de l’enfant du CLSC se rendront à l’école pour démontrer aux élèves de 5e et de 6e année ce qu’est l’intimidation et comment réagir à des situations d’intimidation. " Ils apprendront ce qu’est l’intimidation du point de vue de l’agresseur, de la victime et des spectateurs " souligne M. Imhoff. " En les sensibilisant à ce problème, nous voulons démontrer que ce n’est jamais la victime qui est fautive. Nous voulons supprimer la force de l’agresseur et démontrer que ce type de comportement est inacceptable. "



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone : (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca