Communiqués de presse


APERÇU DES ACTIVITÉS DES ÉCOLES DE LA CSEM À L’OCCASION DU JOUR DU SOUVENIR

MONTRÉAL, le 12 novembre 2003- Le mardi 11 novembre 2003, les élèves de la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) ont participé à une grande gamme d’activités à l’occasion du Jour du Souvenir, en mémoire des 1,5 millions de canadiens qui ont servi leur pays au cours des deux guerres mondiales et de la guerre de Corée et dont plus de 100 000 d’entre eux ont perdu la vie.

La liste ci-dessous énumère les activités du Jour du Souvenir de quelques écoles de la CSEM :

  • Un groupe d'élèves de l'école secondaire du premier cycle John Paul I de Saint-Léonard s'est rendu à Ottawa pour le Jour du Souvenir. Le groupe a quitté l'école à 6 h 30 où il a été accueilli, avant son départ, par Massimo Pacetti, député fédéral de Saint-Léonard/Saint-Michel. À leur arrivée à Ottawa, il a assisté aux cérémonies du Jour du Souvenir au Cénotaphe national où il a déposé une couronne de fleurs au nom de l'école. Les élèves ont ensuite rencontré l'Honorable Dr Rey D. Pagtakhan, ministre des Affaires des vétérans, au Château Laurier. Cet entretien a été suivi par une visite au Musée canadien de la guerre, situé sur Sussex Drive.


  • L'école secondaire Laurier Macdonald de Saint-Léonard a commémoré traditionnellement le Jour du Souvenir en observant une minute de silence, suivie de la lecture du poème de John McCrae "In Flanders Fields" et d'un discours de la direction de l'école. Le mercredi 12 novembre, Robbie Roberston, officier de la Légion royale canadienne, a passé la journée à l'école où il s'est adressé aux élèves au cours d'une série de sessions de 75 minutes. Un vétéran des forces des Nations-Unies à Chypre, M. Roberston est aussi détenteur de la médaille du Prix Nobel de la Paix, qui a été décernée aux Forces des Nations-Unies en 1988.


  • L'école primaire Général Vanier de Saint-Léonard a observé le Jour du Souvenir par la minute traditionnelle de silence et une lecture du poème "In Flanders Fields" diffusée par l'intercom de l'école.


  • L'Académie Royal West de Montréal-Ouest a tenu trois assemblées séparées le 11 novembre qui offraient des prières, des lectures de poèmes, une représentation de l'orchestre de l'école et un discours du major Jean-Guy Blouin, directeur adjoint des opérations aériennes de l'unité de soutien des cadets de l'Est.


  • L'école primaire East Hill de Rivière-des-Prairies et l'école primaire Gerald McShane de Montréal-Nord ont organisé des activités du Jour du Souvenir pour leurs élèves du Cycle 2 et du Cycle 3. Les deux programmes présentaient une représentation dramatique, une explication du sens du coquelicot, une lecture du poème "In Flanders Fields" et une biographie de son auteur John McCrae, plus une minute de silence et l'hymne "O Canada".


  • L'école secondaire Wagar de Côte Saint-Luc a exposé des poèmes rédigés par plusieurs de ses élèves. Il y a eu aussi les deux minutes traditionnelles de silence, suivies par la lecture de "In Flanders Fields" diffusée par l'intercom de l'école ainsi que d'un article qui a été publié l'an dernier par la Gazette sur le sens de la journée du Souvenir.


  • L'école secondaire John Grant a diffusé "La sonnerie aux morts" par l'intercom de l'école suivie d'une brève allocution du directeur James McMorran.


  • L'école secondaire Royal Vale de NDG a organisé une cérémonie du Jour du Souvenir sous le thème de “Paix à travers le Pardon”.


  • L'école St-Raphaël d'Ahuntsic a distribué des coquelicots à chaque élève et chaque classe a organisé sa propre commémoration du Jour du Souvenir.


  • L'école primaire St. Ignatius of Loyola de NDG a profité du Jour du Souvenir pour sensibiliser ses élèves aux pouvoirs destructeurs du racisme et de l'intolérance et comment ils peuvent les surmonter. Un survivant de l'holocauste nazi a visité l'école le 11 novembre pour parler aux élèves de 6e année de son enfance en Europe de l'Est et de ses expériences vécues en camp de concentration. La visite a été planifiée en collaboration avec le Centre commémoratif de l'Holocauste de Montréal.


  • Les élèves de l'école primaire Dalkeith de Ville d'Anjou ont écouté, le 31 octobre, un discours prononcé par John Franken, vétéran de la guerre de Corée et ancien prisonnier de guerre. Ils ont aussi assemblé leur propre couronne du Jour du Souvenir qui a été exposée au vestibule principal de l'école. La couronne était décorée de coquelicots en papier dont chacun contenait le nom d'un élève et un mot qui reflétait au mieux le Jour du Souvenir. En outre, les élèves ont préparé un autre coquelicot en papier qu'ils ont porté et sur lequel était inscrit leur nom ainsi que celui d'un membre de leur famille qui avait été sous les drapeaux pendant la Première, la Deuxième guerre mondiale ou la guerre de Corée. Le projet de couronne du Jour du Souvenir a aussi eu lieu à l'école primaire Dante, à Saint-Léonard.


  • L'école primaire Parkdale de Saint-Laurent a commencé sa commémoration du Jour du Souvenir le 4 novembre, avec la minute traditionnelle de silence, la pose d'une couronne de fleurs et la lecture du poème "In Flanders Fields" ainsi qu'une causerie du brigadier général Robert Feldstein. Cette commémoration s'est poursuivie le 11 novembre avec une distribution générale de coquelicots à tous les élèves. Il y a aussi eu une assemblée au cours de laquelle des poèmes rédigés par des élèves ont été lus, cinq cierges de paix ont été allumés, un vidéo sur la guerre a été présenté suivi de deux minutes de silence et une réflexion sur la contribution et la participation des canadiens de la communauté noire durant les guerres.


  • Tout comme Parkdale, l'école Gardenview de Saint-Laurent a aussi commencé ses activités du jour du Souvenir le 4 novembre avec une cérémonie traditionnelle au cours de laquelle le soldat Oscar Kostin, qui a participé au débarquement en Normandie le 6 juin 1944, a prononcé un discours. Une deuxième assemblée a eu lieu le 11 novembre dont le programme était semblable à celui de Parkdale mais avec une réflexion par un orphelin de guerre d'Angleterre.


  • Les campus du premier et du deuxième cycle de l'Académie LaurenHill de Saint-Laurent ont tenu une cérémonie combinée de commémoration du Jour du Souvenir le 11 novembre par le biais de l'intercom avec une minute de silence, la lecture de "In Flanders Fields" et la présentation d'une sélection musicale par l'orchestre de l'école. Douglas Sample, vétéran de la deuxième guerre mondiale, s'est aussi adressé aux élèves du campus du premier cycle.


  • L'école primaire Holy Cross de Saint-Laurent a tenu une assemblée générale d'élèves, le mercredi 12 novembre, au cours de laquelle le vétéran des forces armées, Oscar Kostin s'est adressé aux élèves.


  • Les élèves ambassadeurs de l'école secondaire de Rosemont ont vendu des coquelicots qui avaient été fournis par le local 29 de la Légion royale canadienne. Plusieurs classes ont aussi participé, tout au long de la semaine, à une présentation spéciale sur le Jour du Souvenir, qui avait été préparée par l'animateur spirituel et communautaire de l'école en collaboration avec quelques enseignant(e)s d'histoire, de religion et d’enseignement moral. La présentation incluait un vidéo musical intitulé "Jour du Souvenir" qui avait été composé, écrit et interprété par la star canadienne de rock Bryan Adams. Le 11 novembre, l'école a observé deux minutes de silence suivies par la "Sonnerie aux morts" interprétée à la trompette par 11 élèves du programme de musique de l'école et qui a été entendue par le biais de l'intercom. Une minute additionnelle de silence et la lecture de "In Flanders Fields" par deux membres du conseil d'élèves ont terminé les commémorations.


  • Les élèves du Collège Vincent Massey de Rosemont, ont vendu des coquelicots pendant la période du repas de midi au cours de la semaine qui a précédé le jour du Souvenir. Il y a aussi eu une exposition historique de photos de guerre, de souvenirs et de drapeaux au vestibule principal de l'école. Le 11 novembre, une cérémonie du Jour du Souvenir a eu lieu au cours de laquelle une période de deux minutes de silence a été observée, suivie de la lecture des poèmes "In Flanders Fields" et "Last Night I Had the Strangest Dream", d'une prière pour la paix ainsi que la "Sonnerie aux morts".


  • L'école primaire Edward Murphy de Hochelaga-Maisonneuve a distribué des coquelicots à ses élèves. Le lundi 10 novembre, un vétéran s'est adressé aux élèves du Cycle 3 et cette causerie a été organisée en collaboration avec le Dominion Institute's Memory Project. Ce projet permet aux vétérans canadiens de visiter les écoles et de partager leurs expériences avec les élèves. À leur tour, les élèves sont encouragés à afficher leurs impressions et réactions à ces présentations sur un site Web, créant ainsi des archives digitales d'histoire vivante.


  • L'école secondaire James Lyng de Saint-Henri a aussi participé à un programme organisé en association avec le Memory Project. John Franken, vétéran de la guerre de Corée et ancien prisonnier de guerre, s'est adressé, la semaine dernière, aux élèves de la classe d'histoire canadienne de l'école. Né en Indonésie, M. Franken a été capturé par les Japonais alors qu'il était évacué vers l'Australie. Lorsque la deuxième bombe atomique a été lancée sur Nagasaki en août 1945, M. Franken se trouvait sous la ville, travaillant comme esclave aux mines de charbon de Mutsui.


  • L'école primaire St. Brendan de Rosemont a tenu, le 7 novembre, une assemblée du Jour du Souvenir au cours de laquelle une liste des noms de tous les parents des élèves qui avaient servi dans les forces armées canadiennes a été lue à haute voix. Deux vétérans étaient aussi présents pour raconter leurs expériences de guerre.


  • Michael J. Cohen
    Spécialiste en communications et marketing
    Commission Scolaire English-Montréal
    Téléphone : (514) 483-7200, poste 7243
    Télécopieur: (514) 483-7213
    Courriel: mcohen@emsb.qc.ca