Communiqués de presse


LA CSEM VOTE LA FERMETURE DE QUATRE ÉCOLES

MONTRÉAL, LE 18 JANVIER 2005- Le conseil des commissaires de la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) a voté la fermeture de quatre écoles du secteur des jeunes à compter du 30 juin 2005 tout en accordant un sursis à deux autres dont la fermeture était visée.

Au cours de la réunion extraordinaire du 17 janvier portant sur les propositions de changements majeurs pouvant affecter les écoles, il a été décidé que l’école St. Ignatius of Loyola de N.D.G. et l’école St. Patrick du Plateau fermeraient leurs portes. L’effectif de St. Ignatius sera transféré à l’école St. Monica tandis que celui de St. Patrick sera transféré à l’école Bancroft située aussi au Plateau. L’école St. Gabriel de Pointe Saint-Charles et l’école McLearon de Pointe-aux-Trembles resteront ouvertes. Une recommandation du comité de planification à long terme visant à éliminer progressivement le programme de base d’anglais à l’école primaire Roslyn de Westmount a été adoptée pour permettre la croissance de son programme d’immersion française. Deux écoles secondaires – St. Pius X à Ahuntsic et Wagar à Côte-Saint-Luc fermeront aussi leurs portes. Les élèves de St. Pius X fréquenteront l’école secondaire John F. Kennedy de l’arrondissement de Saint-Michel tandis que ceux de Wagar seront transférés à l’Académie Marymount et à l’école secondaire Westmount. La disposition du grand bâtiment de Wagar, qui loge aussi les élèves à besoins particuliers de l’école secondaire John Grant, fera l’objet d’un nouveau processus de consultation. Les options incluent le déménagement du Centre d’éducation des adultes Marymount à Wagar; le déménagement de l'Académie Marymount qui partage des locaux avec des adultes à Wagar et le transfert de John Grant à ses locaux actuels; ou un transfert triple qui impliquerait le transfert de l’école primaire et l’école secondaire à statut particulier de Royal Vale à Wagar, le transfert de l'Académie Marymount au bâtiment de Royal Vale et celui de John Grant au bâtiment de Marymount. Des audiences sont prévues pour le lundi 14 mars et le vote final aura lieu le 30 mars.

Plusieurs autres décisions ont été prises lors de la réunion du 17 janvier. Le Centre d’éducation des adultes High School of Montreal de l’arrondissement de Saint-Michel déménagera au bâtiment de St. Patrick qu’il occupait précédemment; Perspectives I et II de l’arrondissement de Montréal-Nord déménageront au bâtiment occupé actuellement par le High School of Montreal et le programme Mile End déménagera de locaux loués sur la rue de l’Épée à Parc Extension au bâtiment de St. Patrick. Ces écoles font partie du réseau d’écoles innovatrices qui sont conçues pour les élèves qui n’ont pas atteint leur potentiel dans un cadre traditionnel d’école secondaire.

Données relatives aux nouvelles consultations

PROPOSITION 1 : Le Centre d’éducation des adultes de Marymount cohabite avec l’Académie Marymount depuis 1985. Au cours de cette période, il a élaboré un solide programme d’éducation de base, forgé des partenariats avec un grand nombre d’organisations communautaires et continué à offrir des services d’intégration sociale aux adultes aux besoins particuliers. Afin d’accommoder le nombre croissant d’inscriptions et avec une capacité de seulement 325 élèves à la fois, le Centre a dû avoir recours à des locaux supplémentaires situés dans d’autres bâtiments. Entre temps, l’Académie Marymount fonctionne à pleine capacité et elle a été obligée de suspendre les inscriptions au Secondaire I pour une année. Les nombres combinés des effectifs des jeunes et adultes dépassent déjà la capacité du bâtiment et, en transférant les adultes au bâtiment de Wagar, l’école aura finalement l’occasion de croître.

PROPOSITION 2 : Les inscriptions du secteur des jeunes à l'Académie Marymount ont augmenté dramatiquement au cours des cinq dernières années et cette croissance s’est faite aux dépens du Centre d’éducation des adultes de Marymount. Ce dernier ne pouvait plus céder d’espace pour l’année scolaire 2004-2005 sans compromettre sa capacité de dispenser ses services. Par conséquent, les inscriptions au Secondaire I de l’Académie Marymount ont été suspendues. Cette dernière dispense un programme d’anglais, un programme international de baccalauréat et un programme d’adaptation scolaire. Un programme STEP (classe satellite reliée aux Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw) serait transféré à l’Académie Marymount à compter du 1er juillet 2005 au cas où l’école secondaire Wagar serait fermée. La capacité du bâtiment de Wagar est de 1000 élèves et ceci tient compte de certaines modifications apportées au sous-sol du bâtiment (actuellement occupé par l’école secondaire John Grant). L’Académie Marymount compte actuellement 693 élèves tandis que John Grant qui est une école d’adaptation scolaire compte un effectif de 130 élèves; elle offre un programme modifié d’anglais avec plusieurs options de formation professionnelle, telles la coiffure, les services de restaurant et l’entretien d’immeubles. Le programme de stages est un important aspect du programme de formation professionnelle. La proposition I examine le transfert du Centre d’éducation des adultes Marymount au bâtiment de Wagar. La raison de ce transfert est que les deux établissements situés dans le bâtiment de Marymount doivent être transférés. L’autre éventualité à examiner est le transfert de l’Académie Marymount au bâtiment de Wagar. La croissance des inscriptions à l’Académie Marymount exige l’utilisation de tout le bâtiment de Wagar et, par conséquent, l’école secondaire John Grant devrait être transférée.

En transférant l’Académie Marymount au bâtiment de Wagar, la croissance des inscriptions de l’Académie pourrait être facilement absorbée à Wagar. L’école aurait aussi l’avantage d’utiliser un bâtiment qui est hautement qualifié pour le secteur des jeunes. Le transfert satisferait aussi le désir exprimé par le conseil d’établissement de l’Académie Marymount lors des audiences de la CSEM tenues le 6 décembre.

La répartition démographique de l’effectif de l’Académie Marymount démontre que cette école attire des élèves d’un grand nombre de quartiers. En sus du programme qu’elle offre, son emplacement et sa facilité d’accès sont aussi des facteurs qui contribuent à la croissance des inscriptions. Bien que le bâtiment de Wagar ne soit pas aussi idéalement situé, une comparaison de la répartition de l’effectif de l’Académie Marymount avec celui de l’école secondaire Wagar démontre que les élèves proviennent des mêmes quartiers. Par conséquent, le bâtiment de Wagar est adapté.

En transférant l’Académie Marymount au bâtiment de Wagar, le Centre d’éducation des adultes de Marymount demeurerait au même endroit. Ceci permettrait au Centre d’étendre les services qu’il offre pour satisfaire les besoins de la communauté. Ceci répondrait aussi aux désirs exprimés par le conseil d’établissement du Centre d’éducation des adultes Marymount lors des audiences. La CSEM est aussi engagée au programme de John Grant qu’elle a transféré de Lachine à Wagar en 2000 à un coût considérable. En transférant John Grant au bâtiment de Marymount, l’école aurait de l’espace additionnel pour étendre ses services et/ou offrir une plus vaste gamme de programmes. L’une des préoccupations exprimées par John Grant est la petite taille de certaines de ses classes aux locaux qu’elle occupe actuellement. Finalement, bien que 48 élèves de l’école secondaire John Grant soient transportés par la Commission, la répartition démographique de l’effectif de l’école secondaire John Grant démontre que les élèves qui utilisent le transport en commun seraient mieux desservis à Marymount. En outre, l’accès facile au transport avantagerait le placement des élèves au programme de stagiaires. Le transfert des deux écoles, ainsi que les rénovations requises aux bâtiments de Marymount et de Wagar pour loger l’Académie Marymount, le Centre d’éducation des adultes Marymount et l’école secondaire John Grant respectivement, seraient de l’ordre de 750,000 $

PROPOSITION 3 : L’école Royal Vale située sur l’avenue Somerled à N.D.G. est une école à statut particulier avec un effectif de plus de 700 élèves inscrits à ses écoles primaire et secondaire. Il est prévu que les inscriptions demeureront stables ou qu’elles augmenteront au cours des prochaines années. Dans le but de protéger son statut particulier, l’école a récemment adopté l’utilisation d’un examen d’entrée pour choisir les nouveaux élèves de l’école secondaire.

L’école Royal Vale est une école qui va de la maternelle au Secondaire V, avec un statut particulier avec des programmes enrichis de mathématiques et de sciences, au primaire et au secondaire. Elle offre un programme d’immersion française au primaire et au secondaire et un programme PELO (études hébraïques) intégré au programme d’études durant la journée. L’effectif de l’école primaire et de l’école secondaire Royal Vale provient du territoire de la CSEM. Contrairement aux autres écoles primaires de la CSEM, elle n’a pas de limites territoriales et, par conséquent, n’offre pas des services de transport scolaire. La proposition 2 examine l’éventualité de transférer l’Académie Marymount au bâtiment de Wagar. Cependant, il existe un autre scénario qui devrait être considéré lorsque les bâtiments du secteur nord du sud-ouest sont examinés. La répartition démographique de l’effectif de l’Académie Marymount démontre que l’emplacement de Royal Vale est aussi idéal pour desservir cet effectif étant donné qu’elle est située à près d’un kilomètre à l’ouest. En transférant l’Académie Marymount au bâtiment de Royal Vale, les inscriptions croissantes de l'Académie Marymount pourraient facilement être absorbées étant donné que le bâtiment de Somerled peut recevoir 1000 élèves. L’effectif aurait l’avantage de profiter d’un meilleur bâtiment qui satisferait le désir exprimé par le conseil d’établissement de Marymount lors des audiences de décembre. La répartition démographique de l’effectif de Royal Vale indique qu’un nombre significatif d’élèves réside à Hampstead et à Côte-Saint-Luc. En la transférant au bâtiment de Wagar qui est parfaitement adapté aux besoins du secteur des jeunes, Royal Vale serait en meilleure position pour dispenser son programme d’études particulier. Ceci permettrait à cette école à statut particulier à attirer des élèves qui choisissent actuellement de fréquenter des écoles privées. En outre, ceci permettrait une meilleure utilisation de tous les bâtiments d’écoles secondaires de cette région. Le transfert des trois écoles, ainsi que les rénovations requises pour les trois bâtiments entraîneraient un coût de l’ordre de 1,1 millions $.



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone : (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca