Communiqués de presse


LA CSEM ADOPTE UNE POLITIQUE EN MATIÈRE D’ADAPTATION SCOLAIRE

MONTRÉAL, LE 30 MARS 2005- Faisant suite à d’intensives consultations, la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) a adopté une nouvelle politique en matière d’adaptation scolaire dont le but est d’organiser et d’offrir des services éducatifs aux élèves aux besoins particuliers - qu’ils aient des handicaps, des difficultés d’apprentissage ou des inadaptations sociales - dans l’espoir de les intégrer à l’environnement de classe ordinaire.

" Chaque enfant a le droit fondamental de recevoir des services d’éducation de qualité qui favoriseront son développement général et la réalisation de son plein potentiel " déclare Lew Lewis, directeur des Services aux élèves de la CSEM. " La Commission déploiera tous les efforts raisonnables afin de s’assurer que les ressources appropriées soient en place pour favoriser l’intégration des élèves aux besoins particuliers à la classe ordinaire. "

Les Services aux élèves assumeront la responsabilité de la mise en œuvre, la diffusion, le suivi et l’évaluation de la politique qui vise tous les élèves admissibles aux besoins particuliers du préscolaire, du primaire et du secondaire. Les élèves seront placés dans des écoles situées aussi près que possible de leur domicile. L’organisation des services éducatifs particuliers requis sera basée sur l’évaluation individuelle des habiletés et des besoins de l’élève en question ainsi que sur la disponibilité de ressources financières.

Pour les nouveaux élèves, les parents présenteront une demande à l’école en question, conformément à la politique en matière d’inscriptions de la Commission. Il incombe aux parents d’aviser la direction de l’école de la participation de leur enfant à tous programmes antérieurs d’adaptation scolaire et/ou de son identification d’élève aux besoins particuliers par un professionnel. Toutes les données recueillies par la direction de l’école seront transmises pour étude soit au psychologue de l’école ou à un(e) conseiller(ère) d’orientation. Une réunion de soumission de cas aura ensuite lieu afin d’identifier les besoins particuliers de l’élève, de déterminer les services appropriés ainsi que le placement recommandé.

L’intégration de l’élève aux besoins particuliers à une classe ordinaire aura lieu si elle est compatible en termes d’évaluation, d’intégration et d’élaboration du Plan d’enseignement personnalisé (PEP) de l’élève, et qu’elle facilitera l’apprentissage et l’intégration sociale de l’élève et n’opposera pas de contraintes excessives ou ne portera pas spécifiquement atteinte aux droits des autres élèves. Il incombe à la Commission d’établir un réseau de services de soutien pour les élèves et les enseignant(e)s qui inclut, par exemple, les services d’un(e) enseignant(e)-ressource ou d’un(e) éducateur/éducatrice, des services pour les élèves ayant une déficience auditive ou déficience visuelle, du matériel didactique adapté, l’utilisation d’équipement spécial, le tutorat par les pairs et l’aide aux devoirs. La direction de l’école identifiera les services de soutien appropriés aux besoins de chaque élève et enseignant(e), en consultation avec le personnel de l’école et des Services aux élèves.

Les professionnel(le)s des Services aux élèves seront disponibles pour aider le personnel de l’école à intégrer les élèves aux besoins particuliers à la classe et aux activités ordinaires. En sus, les Services aux élèves et les Services pédagogiques offriront des moyens d’aider les directions d’école et les enseignant(e)s à perfectionner leurs habiletés afin de desservir plus efficacement les besoins des élèves. Au cas où une intégration échoue, la Commission dispensera à l’élève des services éducatifs dans un cadre alternatif dans l’espoir de le réintégrer éventuellement à une classe ordinaire. Ceci peut inclure une classe fermée d’adaptation scolaire, une école d’adaptation scolaire ou l’enseignement à domicile, qui sera déterminé par une évaluation des habiletés et des besoins de l’élève.

La politique de la CSEM en matière d’adaptation scolaire a été adoptée conformément à l’article 235 de la Loi sur l’instruction publique qui prescrit que chaque commission scolaire devra adopter une politique visant à assure l’intégration harmonieuse des élèves aux besoins particuliers dans une classe ordinaire et aux autres activités de l’école.



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone : (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca