Communiqués de presse


LE LEADER DU PARTI VERT DU CANADA VISITE L’ÉCOLE SECONDAIRE JAMES LYNG

MONTRÉAL, LE 8 DÉCEMBRE 2005 — M. Jim Harris, leader du Parti Vert du Canada a récemment visité l’école secondaire James Lyng de Saint-Henri pour présenter sa plateforme électorale à plus de 100 élèves du Secondaire IV et V.

M. Harris est membre actif du Parti Vert depuis plus de 17 ans. Depuis 1990, il a posé sa candidature aux élections municipales, provinciales et fédérales et il a persévéré à éveiller la sensibilisation à l’environnement. Il a été élu chef du Parti Vert du Canada en 2003 et il a mené son parti à l’élection la plus réussie à ce jour en obtenant près de 600,000 votes – presque six fois ceux de l’élection de 2000.

L’orientation écologique conservatrice de M. Green a été motivée par le besoin de créer un avenir positif pour les générations futures. Dans le court laps de temps de son leadership, le Parti Vert a passé d’une obscurité relative à un rôle majeur dans le paysage politique. Le succès éclatant de la campagne électorale de 2004 a marqué un point tournant dans l’évolution du parti.

« Le Parti vert est préoccupé par l’éducation, » déclare M. Harris. « L’éducation est la voie de l’avenir parce que notre économie est basée sur le savoir. »

M. Harris a déclaré aux élèves que l’an dernier, le gouvernement fédéral avait accordé des subventions de 1,4 milliards de dollars aux compagnies pétrolifères alors qu’elles enregistraient des bénéfices sans précédent. « Cependant, il y a 1,1 millions d’enfants qui vivent au dessous du seuil de la pauvreté. Ce sont eux qui ont besoin de notre aide et non l’industrie pétrolifère. »

M. Harris a mentionné que 25 pour cent de ses candidats étaient âgés de 25 ans ou moins et qu’ils présentaient des préoccupations différentes aux discussions.

Au cours d’une période animée de questions et de réponses, les élèves ont voulu apprendre ce qu’ils pourraient faire dans le cadre de la politique du Parti Vert. M. Harris les a instamment priés de convaincre les établissements, tels que Second Cup de ne pas utiliser autant de tasses en styrofoam et d’offrir plutôt des réductions aux clients qui apportent leurs propres tasses. Les épiceries devraient utiliser moins de sacs en plastique et encourager leurs clients à apporter leurs propres sacs. L’utilisation de fluorescents compacts à la maison permettrait d’économiser 75 pour cent d’énergie et 270 $ sur le prix des ampoules régulières. Une autre de ses recommandations a été d’utiliser le transport en commun au lieu de l’automobile. « Essayez de convaincre vos parents. J’ai convaincu les miens à adopter le compostage. »

Né et élevé à Toronto, M. Harris a commencé ses études en français et a fréquenté le Collège Lakefield (le même établissement fréquenté par le Prince Andrew lors de son séjour d’Échange au Canada) ainsi que l’Université Queen où il a étudié l’anglais et les sciences politiques. Il a travaillé pour le Financial Post et collaboré à la rédaction de The Best Companies to work for in Canada (un succès national en librairie). Son second livre, The Learning Paradox, a été nommé pour le National Business Book Award in Canada et il est classé parmi les dix premières publications commerciales d’Amérique du Nord. Suite au récent succès de Blindsided, il écrit actuellement un nouveau livre intitulé, à propos, Going Green.

M. Wayne Commeford, directeur de l’école James Lyng, a présenté à M. Harris le blouson officiel de l’école.





Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca