Communiqués de presse


LA CSEM CONDAMNE L’ATTENTAT À LA BOMBE INCENDIAIRE PERPÉTRÉ CONTRE UNE ÉCOLE JUIVE D’OUTREMONT

MONTRÉAL, LE 5 SEPTEMBRE 2006- La Commission scolaire English-Montréal (CSEM) dénonce vivement l’attentat à la bombe incendiaire perpétré la fin de semaine dernière contre l’école juive orthodoxe pour garçons Skver-Toldos d’Outremont.

" Nous sommes profondément offensés par cet acte de lâcheté " déclare M. Dominic Spiridigliozzi, président de la CSEM. " Une école est un lieu d’apprentissage et il est évident que la personne qui a commis cet acte a sérieusement besoin d’être éduqué. Nous espérons qu’elle sera traduite en justice. "

La CSEM est entrée en contact avec l’école et a offert son appui. Au cours des dernières années, la CSEM a adopté des programmes visant à promouvoir la tolérance et les relations interculturelles. Lorsque la bibliothèque de United Talmud Torahs (UTT) a été victime d’un attentat à la bombe, les écoles de la CSEM ont réagi immédiatement par le biais de visites personnelles et de dons de livres. Dans le cadre du programme de sensibilisation à l’Holocauste de la CSEM, des élèves, dont la plupart ne sont pas juifs, visitent régulièrement le Musée de l’Holocauste à Montréal. L’an dernier, la CSEM a lancé un programme élaboré pour jumeler l’école secondaire Laurier Macdonald de Saint-Léonard à l’école secondaire Bialik de Côte-Saint-Luc. Il y a eu des échanges de visites et les deux écoles ont collaboré à un projet dont le point culminant à été l’attribution du nom du héros italien de l’Holocauste, Giovanni Palatucci, à l’ancienne école secondaire Wagar. Les écoles ont l’intention de poursuivre ces échanges cette année et un événement spécial est prévu à Bialik pour le 30 octobre. D’autres écoles ont aussi entamé des échanges.

Les représentants de la CSEM ont été invités à assister, le 11 septembre, au déjeuner du Club Canadien à l’hôtel Fairmount Reine Elisabeth, au cours duquel M. Tony Comper, chef de la direction de la Banque de Montréal, annoncera le lancement de FAST (Fighting Anti-Semitism Together) au Québec en 2007. FAST est une coalition d’hommes d’affaires et de leaders communautaires canadiens non juifs qui se sont regroupés pour dénoncer l’antisémitisme et financer l’éducation et d’autres projets qui encouragent les non juifs à le faire. Ce groupe a été fondé par M. Comper et son épouse Elizabeth en réponse à l’augmentation d’incidents antisémites au Canada.

" Nous désirons vivement participer aux activités de FAST " déclare M. Spiridigliozzi. " En tant que commission scolaire fréquentée par des élèves de plus de 100 milieux multiculturels, nous partageons l’objectif de FAST d’enseigner aux élèves que la haine n’a pas de place au Canada. À la lumière de ce récent incident, l’arrivée de FAST ne pouvait pas se produire à un meilleur moment. "



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca