Communiqués de presse


LES DEUX COMMISSIONS SCOLAIRES TRAVAILLENT ENSEMBLE À LA SUITE DE L’INCIDENT SURVENU ENTRE DES ÉLÈVES DE MONTRÉAL-NORD

MONTRÉAL, LE 22 OCTOBRE 2007– Ce matin, les directeurs généraux de la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île et de la Commission scolaire English-Montréal lançaient un appel au calme à la suite de l’incident isolé survenu la semaine dernière à Montréal-Nord entre quelques élèves de l'école secondaire Henri-Bourassa et de l’école secondaire Lester B. Pearson.

Les représentants des deux commissions scolaires se rencontraient aujourd’hui, à l'école Henri-Bourassa, en présence des responsables du SPVM, poste de police de quartier numéro 40, en vue de mettre en place des mesures de rapprochement entre les deux écoles. Dans les faits, les deux directions des écoles secondaires concernées ont été en communication constante et ont travaillé en étroite collaboration au cours des derniers jours tout comme d’ailleurs, leurs directeurs généraux.

Rappelons que le mercredi, 17 octobre, l'incident survenait entre jeunes de ces écoles qui se trouvaient dans un établissement de restauration rapide du quartier, alors qu'une élève de l'école Lester B. Pearson aurait adressé des remarques à caractère racial à l’endroit d'une autre de l'école Henri-Bourassa. Ces propos auraient ensuite entraîné une altercation entre ces jeunes dans un parc avoisinant. La victime est retournée à la maison après avoir été conduite à l'hôpital.

En réaction, d'autres élèves de l'école Henri-Bourassa se dirigeaient à leur tour, le lendemain, vers l'école Lester B. Pearson pour y commettre des actes de vandalisme. Les élèves de l'école Lester B. Pearson ont alors dû quitter l'école hâtivement et une sécurité accrue a été mise en place. L'école a été ouverte de nouveau vendredi, mais plusieurs parents d’élèves ont décidé de les garder à la maison. Dès qu'ils en ont été informés, les dirigeants de l'école secondaire Henri-Bourassa n'ont pas hésité à collaborer sans relâche avec leurs collègues de l'école secondaire Lester B. Pearson. Depuis, les jeunes responsables de l'altercation et du vandalisme ont été arrêtés.

Finalement, le lundi 22 octobre, journée pédagogique prévue depuis longtemps aux calendriers respectifs des deux écoles secondaires, toutes les mesures de sécurité appropriées étaient mises en place pour éviter la répétition de tels incidents. Mardi, une présence policière accrue est prévue pour les deux écoles et dans le voisinage.

" Les deux commissions scolaires ont une politique de tolérance zéro à la violence " ont affirmé conjointement, devant les médias, les directeurs généraux des commissions scolaires, messieurs Lacroce et Bernardelli. " Nos deux écoles secondaires cohabitent dans ce quartier depuis plusieurs années et nous ne voulons pas que cet incident devienne hors de proportion en raison de gestes malheureux posés par quelques étudiants. Nous visons à rapprocher les deux conseils étudiants des écoles et nous explorerons d'ici les prochains jours, les moyens d'y arriver. "

Au cours de ces prochains jours, les directeurs des deux écoles concernées rencontreront donc les présidents de leur conseil étudiant en vue d'une première réunion conjointe au cours de laquelle ils traceront ensemble l'ébauche d'un programme visant le rapprochement entre les élèves de ces écoles.

" Il importe de laisser les jeunes s'exprimer " insiste monsieur Lacroce. " Peu importe, les projets qui s'ensuivront, ils doivent venir directement d'eux ".

Pour sa part, monsieur Bernardelli conclut : " Ces écoles qui coexistent à proximité l'une de l'autre depuis des années, ont toujours eu dans l'ensemble, de très bonnes relations. Néanmoins, la tournure des récents événements nous incitent à mettre de l'avant de nouvelles initiatives ".



Michael J. Cohen
Spécialiste en communications et marketing
Commission Scolaire English-Montréal
Téléphone: (514) 483-7200, poste 7243
Télécopieur: (514) 483-7213
Courriel: mcohen@emsb.qc.ca