Metro Health - Branding and Design

Partenaires et Services

Au cours des années, la CSEM s’est engagée à une vaste gamme de partenariats avec diverses institutions et personnes dans le but de répondre aux préoccupations de santé mentale ainsi que relever le niveau d’habiletés dans le domaine de ses professionnels, enseignants et personnel administratif. Vous trouverez, ci-dessous, une liste non exhaustive d’exemples d’un grand nombre de ces initiatives ainsi que de quelques programmes spécifiques locaux :



NOS PARTENAIRES

HÔPITAUX

Hôpital général juif (HGJ)
La CSEM entretient une relation depuis plus de 40 ans avec la Division de Pédopsychiatrie de l’Hôpital Général juif (7 enseignants de la CSEM y travaillent actuellement) qui ont offert à la Commission, ainsi qu’à d’autres commissions scolaires, des traitements intenses de jour et des services de thérapie familiale pour les élèves éprouvant des troubles psychiatriques.


Hôpital de Montréal pour enfants (HME)
La CSEM a une relation similaire avec l’Hôpital de Montréal pour enfants (4 enseignants de la CSEM y travaillent actuellement) qui ont aussi offert des traitements de jour, d’hospitalisation et de consultations à court terme pour les élèves de la CSEM et d’autres commissions scolaires éprouvant des problèmes psychiatriques.

AMI-QUÉBEC (www.amiquebec.org)

AMI-Québec a offert des programmes de prévention dispensés à l’école et a aussi organisé des ateliers pour le personnel de la CSEM. L’accent a été mis sur la promotion de la santé mentale des élèves par le biais d’offres d’ateliers pour les enseignants, professionnels et parents ainsi que de présentations en classe où l’accent est mis sur la compréhension de la maladie mentale et le renforcement des habiletés de résilience. Des programmes additionnels incluent Friends for Life et Fun Friends qui aident les élèves à faire face aux sentiments d’anxiété, de soucis et de dépression par le biais de l’application des principes de comportements cognitifs et la création de résilience émotive. Ce programme vise à réduire l’incidence de troubles psychologiques sérieux, de détresse émotive et la détérioration du comportement social en enseignant aux enfants comment faire face et gérer l’anxiété, maintenant et à l’avenir. Les enseignants tiennent un rôle intégral dans ce programme.

UNITÉ DE SANTÉ DE L’ADOLESCENT HERZL (HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF)

La CSEM est affiliée à l’Unité de Santé de l’Adolescent, Herzl de l’Hôpital général juif depuis plus de 25 ans. Les services ont couvert des traitements de patients externes par le biais de soumission de cas par notre propre personnel et des visites à l’école par des médecins résidents, au cours desquelles les discussions ont mis l’accent sur l’anxiété, la dépression, le suicide, les drogues, la consommation d’alcool, la santé reproductrice, etc.

UNIVERSITÉS

Une affiliation continue avec McGill et Concordia a inclus des projets de recherche, des stages, des ateliers, des séminaires, avec accent sur les questions de santé mentale.

CENTRES DE SERVICES DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX

Depuis 2003, la CSEM a collaboré avec le ministère de l’éducation, du Loisir et du Sport, le ministère des Services de santé et sociaux, Santé Publique Montréal et les Centres de services sociaux (CSSS) de Montréal reliés à nos écoles ainsi qu’avec diverses organisations communautaires dans le but d’offrir des services, des programmes et des ressources aux élèves en matière de questions de santé mentale.


Chacun des dix CSSS œuvrant en collaboration avec le personnel existant et les services de leurs écoles respectives offrent des services de base en santé mentale aux élèves, comme suit :

    • Équipe de santé mentale pour les jeunes (médecin, travailleur social, psychologue, psycho-éducateur, éducateur spécialisé) qui oeuvrent en collaboration avec le personnel de l’école, les parents et les élèves pour déterminer le meilleur type de traitement ou d’intervention. Ce processus inclut l’évaluation et les recommandations d’intervention ainsi que le suivi du dossier soumis.o équipe de santé mentale pour les jeunes (médecin, travailleur social, psychologue, psycho-éducateur, éducateur spécialisé) qui oeuvrent en collaboration avec le personnel de l’école, les parents et les élèves pour déterminer le meilleur type de traitement ou d’intervention. Ce processus inclut l’évaluation et les recommandations d’intervention ainsi que le suivi du dossier soumis.
    • Une approche unique aux services de base de première, deuxième et troisième ligne (ex : CSSS Ahuntsic Montréal-Nord – équipe intervention Jeunesse (EIJ); Saint-Laurent Nouveau Bordeaux Cartierville (Centre pédiatrique Cossel). La CSEM a acquis de l’expérience de collaboration avec une grande variété de ces organisations, ce qui est un avantage pour nos services à d’autres commissions scolaires.

Des organisations locales offrent des services éducatifs complémentaires pour la prévention du stress, de l’anxiété, du suicide et de la maladie mentale et la promotion de la santé mentale. Des exemples de ces organisations et programmes incluent :

    • Fondation des maladies mentales – Programme de Partners for Life pour les élèves des écoles secondaires (prévention de la dépression et du suicide de l’adolescent);
    • Agence Ometz"Programme Kids Can" – sensibilisation aux "drogues douces" et comorbidité avec le stress et l’anxiété. L’accent est mis sur les facteurs protectifs pour prévenir la dépendance et la promotion de choix sains et de réduction du stress;
    • Association canadienne pour la santé mentale – programmes de prévention et de promotion de la santé mentale à être utilisés à l’école;
    • Friends for Mental Health Association pour les familles et les amis de personnes atteintes de maladie mentale, conjointement avec des programmes de sensibilisation pour les écoles.
LES CENTRES DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE BATSHAW

Une relation de longue durée existe entre les Centres de la Jeunesse et de la Famille Batshaw et la CSEM en ce qui concerne les élèves avec de sérieux problèmes familiaux et psychiatriques. Un grand nombre d’élèves de la CSEM et d’autres commissions scolaires reçoive des services dans plusieurs de nos écoles.

ZIPPY'S FRIENDS

Zippy’s Friends est un programme de santé mentale d’intervention précoce fondée sur les faits, qui vise à développer les habiletés sociales et d’adaptation des enfants. Le programme est animé par des enseignants du Cycle 1 qui ont été formés pour dispenser des programmes en classe.
Dix de nos écoles primaires ont adopté ce programme:  Coronation, Dalkeith, Dante, Edward Murphy, General Vanier, Hampstead, Pierre De Coubertin, Pierre Elliot Trudeau, St. Monica, St. Raphael.    

SUPERVISION CLINIQUE/DISCUSSIONS DE CAS

Une supervision clinique/des discussions de cas ont été incorporés sous forme de sessions organisées tout au long de l’année avec les personnes suivantes :


Actuellement, il y a des consultations mensuelles de table ronde avec des psychiatres, une infirmière du CLSC, des stagiaires en psychiatrie, des directions d’école et des conseillers d’orientation de nos écoles innovatrices. Les conseillers d’orientation présentent des élèves avec des problèmes mentaux particuliers afin que les psychiatres puissent formuler des recommandations au sujet des interventions ainsi qu’accroître les connaissances de base de nos conseillers. Suite à la consultation, le psychiatre pourrait aider à soumettre les cas d’élèves à leur CSSS local ainsi qu’offrir un service de suivi en cas de besoin.



NOS SERVICES

PROJET HARBOUR

Le Projet Harbour est un service de soutien (existant depuis plus de 15 ans) dispensé à l’école par les Services aux élèves qui dispose d’un personnel de 5 personnes, dont le but principal est d’aider les enseignants qui font face à des élèves qui sont difficiles à gérer en classe. Un grand nombre de ces élèves démontrent des difficultés de comportement qui reflètent souvent un certain degré de perturbation affective (ex : anxiété, dépression, etc.).

Les membres de notre équipe passeront jusqu’à trois semaines ou plus dans une classe à observer les élèves en question, donnant l’exemple de pratiques recommandées de gestion de comportement en examinant les préoccupations de santé mentale sous-jacentes ou manifestes, etc. Les membres de l’équipe offriront aussi aux enseignants des recommandations, des ressources, des conseils et des techniques qui les aideront à travailler avec des enfants ayant de tels besoins. L’équipe retirera graduellement son soutien lorsque les enseignants seront plus aptes à travailler avec les élèves par leurs propres moyens.

L’ÉQUIPE DE SOUTIEN EN CAS DE CRISE

L’équipe de soutien en cas de crise (ESCC), formée en 1992, a été la première équipe de crise d’une commission scolaire au Québec et elle a permis à la CSEM d’offrir un soutien professionnel immédiat à une école qui fait face à la mort d’un élève, d’un membre du personnel ou d’un parent. Les Services aux élèves disposent d’une équipe de professionnels hautement qualifiée (formée par le biais de services de perfectionnement, de programmes de certification professionnelle, etc.) qui a traité des questions de crise (incluant le SSPT) dans des écoles de la CSEM et des écoles hors la CSEM.