Organismes génétiquement modifiés
Ne mordons pas à l'hameçon !

Ça fait déjà assez longtemps qu'on nous prend pour des poissons !

Saviez-vous que les organismes génétiquement modifiés peuvent…

 

  • avoir des effets imprévus, indésirables et irréversibles sur la santé humaine et l'environnement comme, par exemple, les nouvelles allergies ?
  • accroître la résistance des bactéries aux antibiotiques ?
  • augmenter l'usage des herbicides auxquels les plantes transgéniques résistent ?
  • favoriser l'apparition d'insectes résistants à des insecticides sécrétés par les plantes transgéniques ?
  • causer une perte de la diversité biologique existante ?
  • créer des « super mauvaises herbes » par contamination génétique ?
  • accentuer la dépendance des agriculteurs envers les multinationales de l'agro-alimentaire ?

Malgré les inquiétudes grandissantes des milieux scientifiques, des écologistes, des diététistes, des agronomes et de la population en général, le gouvernement canadien autorise les OGM sans études indépendantes. À l'instar des consommateurs européens et asiatiques, nous devons prendre les choses en main et exiger que nos manufacturiers alimentaires et nos épiciers nous offrent des produits sans OGM !

En Europe, sous la pression des consommateurs, certaines compagnies ont déjà annoncé qu'elles retiraient les OGM de leurs produits. Pourtant ces mêmes compagnies, notamment Kellogg, Kraft, Nestlé et Danone, continuent de vendre ici des produits contenant des OGM.

Serions-nous les poissons qui serviront de cobayes pour ces nouvelles technologies ? NON, MERCI.

Biotech Action Montréal : http://bam.tao.ca