Communauté / Communiqués de presse

Des enseignants de la CSEM reconnus pour leur excellence

winners
Montréal - lundi, mai 1, 2023

À l'occasion de la Journée de reconnaissance du personnel enseignant de la Commission scolaire English-Montréal (CSEM), quatre enseignants se sont vu remettre des prix spéciaux du groupe de restaurants Petros Taverna, ainsi que des certificats, le lundi 1er mai à l'école secondaire James Lyng, à Saint‑Henri. La chaîne de télévision CityNews Montreal, cocommanditaire de l’événement, a également réalisé un segment mettant en vedette les lauréats. 

Cliquez pour voir l'album photo

Cet événement a vu le jour à la CSEM il y a maintenant une dizaine d’années pour coïncider avec la journée nationale des enseignants aux États-Unis et reconnaître cette profession vers la fin de l’année scolaire.

La CSEM a reçu une foule de mises en candidature de la part des parents. Petros Taverna, qui appartient à Ted Drainias, compte des établissements à Westmount, Griffintown, la Petite Italie, le Mile End et Lachine, et un autre dont l’ouverture est prévue à l'automne prochain dans le sud de la Floride.

Petros Taverna a remis des cartes-cadeaux d’une valeur de 100 $ à : Klara Bourne, enseignante d'English Language Arts à l'école secondaire James Lyng; Holly Commeford, enseignante au Centre d'éducation des adultes James Lyng; Jon Stein et Lara Belinsky, enseignants d'éducation physique à l'école primaire Willingdon à NDG.

La présentation officielle a eu lieu dans l'auditorium récemment rénové de l'école James Lyng.

Klara Bourne

Klara Bourne enseigne depuis 43 ans, dont les 30 dernières années à James Lyng. « Je suis devenue enseignante par un heureux hasard qui a complètement changé le cours de ma vie », a-t-elle raconté. « On m’avait demandé de remplacer un enseignant pendant quelques mois, et me voici 43 ans plus tard... ».

Holly Commeford 

Holly Commeford est enseignante au Centre d’éducation des adultes James Lyng depuis 25 ans. Elle enseigne principalement des cours d'informatique, mais aussi des cours de sciences sociales allant de la gestion de budget et de la fiscalité aux compétences en matière de leadership et de consolidation d'équipe. 

« Ma mère, mon père, mes tantes et mes oncles sont tous issus du monde de l'éducation. Leur expérience m’a donc grandement éclairée, notamment quant à la gratification découlant des interactions avec les élèves et l'impact sur les jeunes ayant des besoins et des objectifs divers », s’est exclamée Mme Commeford.

En fait, le père de Mme Commeford, Wayne, était anciennement le directeur de l’école secondaire et du Centre d'éducation des adultes James Lyng.

Lara Belinsky  

Lara Belinsky enseigne depuis 2006. Elle a travaillé aux écoles Général Vanier et Gerald McShane, ainsi qu’à l'étranger, plus précisément à Istanbul en Turquie. Elle est en poste à l’école Willingdon depuis maintenant dix ans. « J'ai toujours adoré les sports quand j'étais enfant; je n'ai jamais excellé dans une activité en particulier, ni même encore aujourd’hui, mais j'ai toujours aimé le jeu », dit-elle. « La forme physique a ensuite pris de l'importance pendant mon adolescence et au début de l’âge adulte. J'ai étudié la kinésiologie à McGill parce que je n'étais pas convaincue que je serais douée pour enseigner l'éducation physique. L’un de mes cours à l’université portait sur l'activité physique adaptée, où nous étions appelés à travailler avec des enfants aux capacités physiques et mentales variées. Après ce cours, j'ai su hors de tout doute que je voulais devenir enseignante d'éducation physique et je ne l’ai jamais regretté. »

Jonathan Stein

Jonathan Stein est enseignant d'éducation physique et à la santé depuis 17 ans, dont les sept dernières années à Willingdon. « Avant de m’inscrire au programme d'éducation de l'Université McGill, j'ai été entraîneur dans divers sports et moniteur de camp. J'ai toujours aimé travailler avec les enfants pour les aider à acquérir de nouvelles compétences. Donc, pour moi, devenir enseignant et contribuer aux  apprentissages des jeunes sur une base quotidienne m'a semblé être un excellent choix », a-t-il indiqué. 

« Quand on enseigne l'éducation physique, chaque jour apporte son lot de nouveaux défis. Je suis également en mesure d'initier les élèves à de nouveaux sports et de nouvelles activités physiques ». 

À propos de la Commission scolaire English-Montréal

Forte d’un effectif de plus de 35 000 élèves composé de jeunes et d’adultes, la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) est la plus grande commission scolaire publique anglophone du Québec. Fondée le 1er juillet 1998 dans la foulée de la création des commissions scolaires linguistiques par le gouvernement du Québec, la Commission compte un réseau de 73 écoles et centres. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Web de la CSEM à l’adresse www.emsb.qc.ca.

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
févr. 26, 2024
En ce mois de la nutrition, nous vous invitons à réfléchir à...
Lire la suite
janv. 31, 2024
La semaine des inscriptions au primaire pour l’année...
Lire la suite