Communiqués de presse / Communauté / Bibliothèques scolaires

Document d’information : La CSEM présente ses plus récentes initiatives pour la transformation des bibliothèques

Montréal - vendredi, janvier 24, 2020

À l’approche de la semaine des inscriptions à la maternelle (3 au 7 février), la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) a fait connaître aujourd’hui ses plus récentes initiatives visant la transformation de ses bibliothèques, à l’occasion d’une conférence de presse ayant pour thème « Bibliothèques scolaires CSEM : Votre espace à explorer ».

Ce grand événement annuel tenu à l’école primaire Nesbitt de Rosemont a réuni les médias, des invités de marque ainsi que des représentants d’autres écoles et d’éminents membres de la communauté littéraire de Montréal.

Au nombre des festivités en matinée, mentionnons la « bibliothèque humaine » regroupant des auteurs et personnalités médiatiques de la région. Ces invités « à livre ouvert » spécialement sélectionnés ont répondu aux questions des élèves à la lumière de leur expérience personnelle et professionnelle en tant qu'auteurs et illustrateurs de livres pour enfants, dramaturges et journalistes.

La CSEM fait partie du mouvement mondial pour la transformation des bibliothèques. Ses bibliothèques scolaires sont en voie de devenir des espaces d’apprentissage polyvalents et novateurs qui cadrent avec la philosophie de la bibliothèque comme carrefour d’apprentissage. Les écoles de la CSEM y intègrent déjà l’éducation à la littératie numérique, des ressources documentaires virtuelles, de même que des espaces d’apprentissage et d’enseignement coopératifs, et des laboratoires créatifs – et elles sont prêtes à aller plus loin!

Comment l’espace évolue

La bibliothèque traditionnelle, tout en offrant un environnement calme pour la lecture et la réflexion solitaire, permet également la collaboration et la coopération. Au niveau secondaire en particulier, les bibliothèques scolaires sont désormais des espaces polyvalents de plus en plus accueillants, tolérants et stimulants propices à l'apprentissage individuel et au travail en groupe. Elles se veulent un lieu sûr pour se réunir – expérimenter, faire des erreurs – un endroit où, de fait, « les échanges à voix basse sont encouragés », a indiqué Athina Galanogeorgos, directrice adjointe des Services éducatifs et de la technologie. Cette composante clé de l'école continue d'être un lieu pour faire les devoirs, en plus de fournir une infrastructure et une collection de ressources pour permettre aux élèves de réaliser des projets fondés sur leurs propres motivations internes.

La configuration de plus en plus multifonctionnelle et flexible de la bibliothèque comme carrefour d'apprentissage se prête à tout type de travail, le mobilier et les rayonnages pouvant être déplacés en fonction des besoins. Les enseignants peuvent y amener leurs élèves afin de consolider les apprentissages initiés en classe, et les élèves ont la possibilité de créer leurs propres clubs, de participer à des compétitions de jeux de société et d’expérimenter par la pensée créative dans le laboratoire créatif.

Personnel de bibliothèque dévoué

La CSEM compte le plus grand nombre d’employés de bibliothèque qualifiés parmi toutes les commissions scolaires du Québec, à savoir 22 techniciens en documentation, 7 bibliothécaires en milieu scolaire et 3 bibliothécaires au centre administratif qui participent à l'élaboration des programmes, collaborent avec les conseillers pédagogiques et animent des séances de perfectionnement professionnel. 

Chaque école secondaire a son propre bibliothécaire ou technicien en documentation à temps plein. Bien plus que de simples gestionnaires d’ouvrages en circulation, les bibliothécaires guident les élèves pour qu’ils naviguent dans l’univers en ligne en toute sécurité. Les professionnels de la bibliothèque agissent à titre d’accompagnateurs dans le processus de recherche, tant en ligne que sur support imprimé. Ils aident les élèves à développer des compétences de recherche avisées, à identifier la qualité de l'information et à savoir reconnaître les « fausses nouvelles ». 

Au primaire, le plaisir de lire a toujours été la pierre angulaire des bibliothèques scolaires de la CSEM et c’est encore le cas aujourd’hui, quoiqu’on assiste à une certaine évolution. Le personnel des bibliothèques éveille l'intérêt pour les livres et la lecture chez ces jeunes élèves. Lorsque les enfants quittent leur salle de classe pour passer du temps à la bibliothèque, ils éprouvent du plaisir à prendre part à l’heure du conte, en anglais et en français. Ils peuvent explorer librement l'espace et feuilleter des livres qui piquent leur curiosité – ils vivent ainsi l'expérience tactile de tenir des livres et d’en tourner les pages. Et une fois qu’ils savent lire, la bibliothèque devient un espace où trouver des livres et autres ressources – et prendre en charge leurs propres apprentissages.

Maîtrise de l’information et citoyenneté numérique

Guider les élèves de sorte qu'ils s'approprient leurs apprentissages et leurs décisions est au cœur même de l'éducation à la CSEM. Ces compétences qui leur serviront toute leur vie durant – comment trouver de l'information crédible et apprendre à distinguer les faits de la fiction – permettent aux élèves de faire des choix plus éclairés. De concert avec les enseignants et les conseillers pédagogiques, les membres du personnel de nos bibliothèques sont de plus en plus nombreux à aider nos élèves à acquérir ces compétences grâce à des leçons structurées et des conseils informels. Ce modèle de pensée critique profite aux élèves dans leurs recherches académiques et personnelles. Par ailleurs, la citoyenneté numérique permet également aux élèves d'apprendre à faire preuve de jugement lorsqu'ils formulent des opinions et interagissent sur les médias sociaux.

Une riche collection physique et virtuelle

La richesse de la collection constituée en collaboration avec nos communautés scolaires représente une autre facette importante des bibliothèques de la CSEM comme carrefours d’apprentissage. Les ressources sont disponibles sous différents formats pour répondre aux différentes facultés d’apprentissage, tout en respectant les compétences énoncées dans le Programme de formation de l’école québécoise (PFEQ). Elles englobent une foule de sujets dans divers formats, en français et en anglais, et dans d’autres langues. Elles visent à fournir aux élèves l’autonomie nécessaire à la recherche d’informations grâce à un système de classification clair et une excellente organisation, que ce soit sur les rayonnages ou en ligne. 

La bibliothèque virtuelle de la CSEM propose une grande variété de livres numériques actuels et de bases de données électroniques, tous approuvés par les professionnels des bibliothèques de la commission scolaire. Les collections physiques offrent également aux élèves une vaste sélection d’ouvrages de fiction et d’œuvres non romanesques.

Ces ressources virtuelles accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, se veulent le prolongement des collections physiques et sont choisies à dessein parce qu’elles sont sûres, adaptées à l’âge des élèves, exactes, à jour, multilingues et multidisciplinaires. Elles appuient le curriculum et stimulent la pensée critique en offrant différents points de vue, ce qui contribue à enrichir le processus de recherche chez les élèves. Ces derniers ont le loisir d’utiliser la bibliothèque virtuelle de la CSEM pour réaliser leurs travaux ou pour satisfaire leurs propres intérêts.

Réunissant en un seul et même endroit une myriade de ressources destinées aux élèves et enseignants, l'interface de la bibliothèque virtuelle est conçue pour répondre à tous les besoins. Dans le but de faciliter la navigation, les ressources sont regroupées en catégories telles que Vidéos, Actualités et textes d’opinion, Encyclopédies/Dictionnaires, et autres. Diverses matières du curriculum, y compris le programme STIAM (sciences, technologies, ingénierie, arts, mathématiques), sont soutenues par ces ressources. À l’aide du catalogue de bibliothèque Regard, les utilisateurs peuvent également vérifier la disponibilité des livres dans toutes les bibliothèques des écoles de la CSEM et découvrir la collection dans toute sa richesse. Les enseignants ont la possibilité d’intégrer la bibliothèque virtuelle à leur enseignement et de poursuivre leur propre perfectionnement professionnel en explorant les contenus de revues savantes. 

Élèves et enseignants sont à même de demeurer au fait de l’actualité en consultant les plus récents articles de presse publiés notamment dans Le Journal de Montréal, The Montreal Gazette et The National Post.  

La communauté de la CSEM a également accès à une foule de formats telles des vidéos et des ressources interactives. Curio (CBC, Radio-Canada) et l’Office national du film proposent d’excellents contenus accompagnés de liens vers le PFEQ.

Des ressources passionnantes comme Tumblebooks, Rat de bibliothèque (livres numériques) et Bookflix offrent à nos plus jeunes lecteurs des livres numériques amusants, de qualité et interactifs. Les enseignants peuvent également enrichir leurs leçons grâce à ces bases de données. 

Au service de tous les niveaux de littératie et besoins d’adaptation

La bibliothèque virtuelle de la CSEM s’adresse à tous les apprenants, y compris ceux ayant des besoins particuliers. Non seulement est-il possible de modifier la taille d’affichage du texte dans les bases de données, mais le système peut également lire le texte à haute voix aux élèves, ce qui aide grandement les lecteurs qui éprouvent des difficultés de perception, d’autres troubles d’apprentissage ou ceux qui apprennent une deuxième langue. Il en va de même pour notre sélection de livres numériques, pour lesquels l’élève peut personnaliser le texte et l’arrière-plan afin de l’aider dans sa lecture. Plusieurs sont également disponibles sous forme de livres audio. Qui plus est, BookShare – une plateforme de livres numériques spécialement conçue pour les élèves ayant des troubles d’apprentissage – est mise à la disposition des élèves de la CSEM et est administrée conjointement par les Services aux élèves et les Services éducatifs et de la technologie. 

De plus en plus de bibliothèques font appel à des technologies qui vont au-delà des simples ordinateurs de bureau. On n’a qu’à penser aux Chromebooks, aux ordinateurs portables et aux tablettes. Les collections physiques de la CSEM partagent le même objectif d'inclusivité, comme en témoigne l’achat de livres dits « hi/lo » (sujets intéressants/niveau de lecture inférieur), des livres à gros caractères, des livres surdimensionnés, des livres tactiles, et plus encore. 

Offre de services de bibliothèque en français à la CSEM 

Les services de bibliothèque offerts en français prennent plusieurs formes à la CSEM. L’heure du conte en français est une activité offerte au niveau primaire dans nos bibliothèques. Des visites d’auteurs figurent également au nombre des activités annuelles organisées dans nos bibliothèques, en vue d’initier les élèves à la culture du Québec et du Canada. 

Outre les riches collections de livres physiques et d'autres ouvrages pour tous les niveaux, il existe une variété de ressources virtuelles. Grâce à des bases de données tels Universalis, l'Office national du film, Curio (Radio-Canada), SCOOP, Idello, Rat de bibliothèque, Le Journal de Montréal et bien d'autres, la bibliothèque virtuelle de la CSEM offre aux enseignants et aux élèves une panoplie d'informations en français par l’entremise, notamment, d'articles, de vidéos et de matériel interactif.   

La ressource la plus récente et assurément la plus attrayante de la CSEM est sans contredit la plateforme de livres numériques et de livres audio en français de Cantook Station. Des ouvrages d'auteurs canadiens et québécois seront mis à la disposition des élèves du primaire et du secondaire à des fins récréatives et éducatives. 

Bibliothèque humaine à la CSEM 

Née au Danemark en l’an 2000, la bibliothèque humaine se veut un concept axé sur la compréhension des autres, qui met l’accent sur l'empathie. Elle vise à donner aux participants l'occasion d'élargir leur propre expérience, de satisfaire leur curiosité envers autrui et de confronter leurs peurs et préjugés dans un dialogue constructif et respectueux avec une personne réelle. La bibliothèque offre un espace sûr où sont racontées des expériences différentes des nôtres, tout en permettant de bâtir des collectivités. 

Depuis les débuts de sa bibliothèque humaine il y a trois ans, l'école secondaire Laurier Macdonald a pu constater un changement quant à l'utilisation de l'espace bibliothèque. D'autres écoles de la CSEM s'engagent elles aussi à offrir l'expérience de la bibliothèque humaine.  

La Bataille des livres gagne en popularité 

La Bataille des livres est un jeu-questionnaire qu’il est possible d’adapter aux élèves de tous âges et qui fait appel au travail d'équipe et à l'amour de la lecture. Ce style de compétition a été introduit à Montréal en 2013 par le personnel des bibliothèques scolaires à la Commission scolaire Lester‑ B.‑Pearson. Peu de temps après, la CSEM ainsi que l'Association des écoles indépendantes du Québec emboîtaient le pas. Bien qu'il existe quelques compétitions de moindre envergure de la Bataille des livres en français et en anglais au niveau primaire, la plus importante à l’heure actuelle est sans aucun doute celle en langue anglaise destinée aux élèves du secondaire. Généralement sous la direction du personnel de la bibliothèque de leur école, les élèves forment des équipes de trois à six personnes. Ensemble, ils lisent de dix à douze livres pour jeunes adultes dans une variété de genres et de formats, allant de la science-fiction à la bande dessinée romanesque.

À l’heure actuelle, sept écoles secondaires de la CSEM prennent part à la Bataille des livres : l’Académie LaurenHill à St-Laurent, l’école secondaire Laurier Macdonald à Saint-Léonard, l’école secondaire Lester B. Pearson à Montréal-Nord, l’école secondaire Rosemont et le Collège Vincent Massey à Rosemont, l’école secondaire Westmount à Westmount et l’Académie Royal West à Montréal-Ouest. Les gagnants accèdent ensuite à des compétitions de plus haut niveau, qui suscitent de plus en plus d'intérêt et attirent en grand nombre des administrateurs de la commission scolaire, des enseignants et les familles des participants. 

Pour l’amour de la lecture

La lecture favorise la connexion avec les autres, avec soi-même et avec le monde qui nous entoure. Elle consiste à donner un sens à notre vie et à explorer d'innombrables univers imaginaires.  

Le personnel des bibliothèques de la CSEM fait naître chez les élèves l’amour de la lecture en constituant des collections qui sont à la fois des miroirs, où les élèves peuvent se reconnaître, et des fenêtres, où ils apprennent à développer de l’empathie en découvrant les expériences vécues par des êtres différents (pour en savoir davantage, consultez le travail pionnier de Rudine Sims Bishop). 

En 2005, le ministère de l'Éducation a annoncé la mise en œuvre d'un nouveau plan d'action en lecture. Depuis lors, les bibliothèques scolaires ont pu progressivement constituer des collections diversifiées et de grande qualité pour tous les apprenants. Cette riche variété procure aux élèves une abondance d'options pour répondre à leurs besoins et à leurs désirs. 

«  Le choix joue un rôle important dans le développement de la lecture pour le plaisir; le choix et l'intérêt sont étroitement liés. » (Schraw et al, 1998; Clark et PhythianSence, 2008).

Pour plus d’informations, visitez bibliosscholairedmtl.ca

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
févr. 26, 2024
En ce mois de la nutrition, nous vous invitons à réfléchir à...
Lire la suite
janv. 31, 2024
La semaine des inscriptions au primaire pour l’année...
Lire la suite