La CSEM s'associe à Olympiques spéciaux pour une journée d’activités

girl-trying-basketball.jpg
Montréal - mercredi, juin 14, 2023

Le Tomlinson Fieldhouse de l'Université McGill s’est transformé en terrain multisports lorsque la Commission scolaire English-Montréal a récemment fait équipe avec Olympiques spéciaux dans le but d’organiser une journée sur le terrain pour 85 élèves souffrant de déficiences intellectuelles.

« C'est la première fois que nous tenons cet événement et je crois que l'expérience plaît à tous », a déclaré Sarah Lynch, conseillère en adaptation scolaire à la CSEM. « Nous avons passé deux semaines à préparer cette journée et tout se passe bien. »

« J'ai entendu un jeune élève dire que c'était la plus belle journée de sa vie, et ce, avant même le début des activités », s’est exclamée Kelly Ladora qui enseigne la danse à l'école primaire Pierre de Coubertin, à Saint‑Léonard.

Des études ont démontré que l'activité physique peut contribuer au développement cognitif des élèves atteints d’une déficience intellectuelle.

« Nous travaillons avec des élèves autistes et nous sommes à même de constater comment le fait d’être physiquement actifs les aide à développer leur motricité globale et leur confiance », a fait remarquer Michelle Van Houtte, enseignante d'éducation physique à Pierre de Coubertin.

Les élèves de huit écoles de la CSEM ont participé à tout un éventail d'activités adaptées à leurs besoins. Ils ont joué aux quilles et au curling, ont fait de la course à pied, ont pris part à des courses à obstacles et ont visé des cibles avec des ballons.

Les enseignants d'éducation physique de la CSEM ont joué le rôle d’entraîneurs et d'organisateurs, avec le concours de bénévoles et de 35 élèves du programme de leadership sportif de l'école secondaire Lester B. Pearson.

Inspirée par sa sœur Rosemary qui avait été placée en institution à la suite d’une lobotomie, Eunice Kennedy Shriver a fondé Olympiques spéciaux en 1968 dans le but de favoriser une meilleure compréhension de la déficience intellectuelle. Il s'agit de la plus grande organisation sportive au monde dédiée aux enfants et aux adultes souffrant d'une déficience intellectuelle. Elle propose des entraînements et des activités tout au long de l'année à 5 millions de participants dans 172 pays.

« Nous offrons des activités pour les élèves du primaire jusqu'aux compétitions provinciales, nationales et internationales », explique Madeleine Sinclair, coordonnatrice du programme jeunesse d'Olympiques spéciaux Québec.  « Nous nous préoccupons également des questions de santé et proposons des évaluations dentaires et auditives. »

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
janv. 31, 2024
La semaine des inscriptions au primaire pour l’année...
Lire la suite
janv. 25, 2024
La Fédération des transporteurs par autobus mobilise tous...
Lire la suite