Communauté

Edinburgh s’installe dans ses nouvelles salles de classe sur roues

Montréal - lundi, novembre 11, 2019

Les toutes nouvelles salles de classe à l’école primaire Edinburgh de Montréal-Ouest ont ouvert leurs portes! L’annexe est à la disposition des élèves depuis le 22 octobre, soit moins de neuf mois à partir du moment où le projet de « classes modulaires » a commencé à prendre forme.

Comme d’autres écoles primaires du secteur ouest, l’école d’immersion française Edinburgh située à Montréal-Ouest se devait de trouver des moyens pour faire face au problème de surinscription. Il y a trois ans, l'école – dont la capacité d’accueil est de 330 élèves – en comptait 409, ce qui a engendré un manque d'espace. L’école avait donc dû sacrifier des salles de classe, ses locaux de musique et des sciences ainsi que du temps de gymnase, si bien que certains groupes étaient contraints de faire leurs cours d’éducation physique dans leur propre classe les jours de pluie lorsqu’il n’était pas possible de sortir à l’extérieur. La bibliothèque avait elle aussi été convertie en salle de classe.

Parmi les options que la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) avait proposées à l'automne 2018, l’école Edinburgh et son conseil d'établissement ont opté pour des installations modulaires ou mobiles, c’est-à-dire des unités préfabriquées sur roues. Les cours d’éducation physique se déroulent maintenant dans le gymnase ou la salle de conditionnement physique, les enseignants de musique et de sciences se sont réappropriés des salles de classe dédiées, sans compter que le centre de ressources est de nouveau disponible. 

« Je suis très heureux du résultat », a déclaré le directeur de l’école Mauro Zampini, ajoutant que c’était la meilleure solution pour la communauté de parents qui souhaitait vivement éviter de se retrouver avec deux campus.

Là où jadis était érigé un mur se trouve désormais l’entrée pour accéder à la toute nouvelle annexe. Deux remorques juxtaposées en longueur forment une annexe rectangulaire à l'arrière de l'école sur une zone asphaltée. Seule une légère dénivellation au niveau du sol, à la jonction des deux unités, donne à penser qu'il s'agit d'une construction sur roues. Des crochets et des casiers fabriqués à la main bordent un côté du couloir menant aux salles de classe, tandis que l’abondante fenestration sur le mur opposé assure un espace lumineux et spacieux.

Aux deux extrémités de l’annexe se trouvent des portes et quelques marches menant à l’extérieur. On y retrouve quatre salles : deux salles de classe, un centre de ressources et une salle de conditionnement physique équipée de mini-tables de ping-pong, vélos stationnaires et machines à ramer. Des cours de yoga seront également offerts dans cette salle.

M. Zampini s’est dit « fort impressionné par la rapidité du processus », les six mois au cours desquels le projet a pris forme. La consultation avec les parents sur les façons de gérer le surpeuplement à l'école a eu lieu entre novembre 2018 et février 2019, moment auquel les responsables de la CSEM ont approuvé le budget de location des unités modulaires. Un appel d’offres a ensuite été lancé en mai et le contrat a été attribué en juin. Le 29 août, les premières unités faisaient leur arrivée au 500, avenue Hudson, tandis que les élèves s’appropriaient les lieux à peine deux mois plus tard. 

« Nous avons maintenant suffisamment de classes pour mener à bien notre projet éducatif », a déclaré M. Zampini.

L’objectif de la CSEM est de réduire le nombre d’unités mobiles à raison d’une par année, jusqu’à ce que l’effectif scolaire de l’école soit ramené dans les limites de sa capacité d’accueil pour ainsi occuper sans débordement son bâtiment scolaire habituel.

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
A black child holding a sign on the top of his dad's shoulders
juin 19, 2020
Valoriser la diversité, reconnaître le racisme systémique et en parler
Lire la suite
juin 15, 2020
Réouverture – 2e mise à jour
Nous espérons que vous vous portez bien! Cette communication...
Lire la suite
juin 15, 2020
Programme de formation accélérée des futurs PAB offert à la CSEM
Lire la suite
juin 11, 2020
Une enseignante de la CSEM bénévole dans un CHSLD
Edith Bouyer, enseignante de 4e année à l’école primaire...
Lire la suite
juin 08, 2020
Enseignante à la CSEM, Barbara Weiss tire sa révérence au terme d’une carrière remarquable de 60 ans
Lire la suite
juin 02, 2020
Le conseil des commissaires de la CSEM appuie la contestation du projet de loi 40
Lire la suite