Communauté

La CSEM annonce le caviardage d’une mention très offensante envers la communauté noire dans un manuel de 4e secondaire

Montréal - jeudi, octobre 29, 2020

La Commission scolaire English-Montréal (CSEM) a annoncé aujourd’hui sa décision proactive de caviarder un passage précis du manuel Journeys through the history of Québec and Canada/Parcours du Québec et du Canada (Les Éditions CEC), lequel est utilisé dans plusieurs de ses écoles par les élèves de 4e secondaire dans le cadre du cours d’histoire. 

« Il fut porté à notre attention plus tôt cette semaine qu'un manuel utilisé par un grand nombre de nos élèves comporte une mention très offensante à l’égard des membres de la communauté noire, a indiqué Marlene Jennings, administratrice de la tutelle à la Commission scolaire English-Montréal. La mention en question fait référence à un livre publié dans les années 1960 dont le titre ne respecte pas les valeurs prônées par notre commission scolaire et n'a pas sa place dans notre société. »

« La mention offensante sera masquée avec l’ajout d’un autocollant expliquant la raison pour laquelle le terme dégradant a été retranché, a précisé Evelyne Alfonsi, directrice générale par intérim de la CSEM. Ce sera une occasion d’apprentissage pour entamer un dialogue véritable autour de cet enjeu planétaire des plus délicats et importants. En ce sens, du matériel pédagogique supplémentaire sera mis à la disposition du personnel enseignant. »

Qu’il s’agisse d’histoire, de littérature ou des arts, les mentions utilisées dans les manuels scolaires dépeignent bien souvent des périodes douloureuses de l'histoire. Bien que ces passages ne reflètent en rien les valeurs partagées au sein de la communauté de la CSEM, ils procurent aux enseignants l’occasion de s’engager dans des échanges respectueux et constructifs avec les élèves afin de promouvoir l'égalité des sexes et des races, les droits de l'homme, tout en dénonçant le racisme, l'esclavage et toute forme de discrimination. Un tel dialogue favorise un apprentissage et une plus grande acceptation, pour autant que le contexte précis dans lequel il s’inscrit soit bien compris. 

Lorsque la langue ou les images sont utilisées d'une manière irrespectueuse à l’endroit des membres de la communauté, comme c’est le cas ici, il faut agir.

À propos de la Commission scolaire English-Montréal

Forte d’un effectif de plus de 37 000 élèves composé de jeunes et d’adultes, la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) est la plus grande commission scolaire publique anglophone du Québec. Fondée le 1er juillet 1998 dans la foulée de la création des commissions scolaires linguistiques par le gouvernement du Québec, la Commission compte un réseau de 77 écoles et centres. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Web de la CSEM à l’adresse www.emsb.qc.ca.

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
janv. 10, 2021
Dr Christopher Labos rappelle à toute la communauté de la CSEM d’évaluer chaque jour leur état de santé
Lire la suite
janv. 08, 2021
Infolettre COVID-19 no 8
Nos meilleurs vœux de santé, bonheur et prospérité à vous et...
Lire la suite
janv. 08, 2021
À LA DEMANDE GÉNÉRALE : Dangers d’internet et tendances émergentes
Lire la suite
joe ortona
janv. 08, 2021
Réactions de la CSEM aux commentaires de la Direction de la santé publique quant aux systèmes de ventilation
Lire la suite
déc. 18, 2020
Infolettre COVID-19 no 7 (Édition Rentrée scolaire)
Cette septième édition de notre infolettre sur la COVID-19...
Lire la suite
déc. 17, 2020
Du réconfort bien mérité pour le personnel hospitalier
Les élèves de quatre écoles situées dans l'est du territoire...
Lire la suite