Communauté / Communiqués de presse

La CSEM dévoile sa stratégie sur des enjeux clés de la campagne électorale

election
Montréal - mercredi, septembre 14, 2022

À l’approche des élections provinciales qui se tiendront le 3 octobre, la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) s’entretiendra avec des candidats afin de soulever d’importants enjeux en lien avec l’instruction publique.

Dans le cadre d’un exercice pédagogique, la CSEM organisera une séance d'information virtuelle bilingue le mardi 20 septembre à 13 h, laquelle sera diffusée en direct dans les salles de classe de la commission scolaire.

YouTube: https://www.youtube.com/c/EnglishMTL/

Facebook: https://www.facebook.com/EnglishMTL/

Des représentants de chaque formation politique seront invités à y participer. Le président de la CSEM, Joe Ortona, et le directeur général, Nick Katalifos, prononceront l’allocution d'ouverture. Deux membres du English Montreal Student Advisory Council (EMSAC) agiront à titre de modérateurs. La séance sera diffusée en direct sur YouTube, et les élèves pourront poser des questions via la fonction de clavardage.

Qui plus est, certaines écoles organiseront également des séances en personne ou virtuelles avec leurs candidats locaux. Ces rencontres se veulent apolitiques et ont pour but de permettre aux élèves d'en apprendre davantage sur le processus électoral démocratique et le fonctionnement de la machine gouvernementale du Québec. M. Ortona poursuivra ses rencontres avec différents candidats afin d'engager un dialogue sur les enjeux qui sont importants pour la CSEM. Cette initiative a vu le jour en juin, lorsque M. Ortona et M. Katalifos ont tenu une réunion virtuelle avec le chef du Parti conservateur du Québec, Eric Duhaime, et d'autres rencontres similaires se sont poursuivies au début de la campagne électorale. 

M. Ortona rend publique une liste de questions que la CSEM posera aux candidats. Il souhaite ainsi que tous ceux et celles qui appuient le système d'éducation publique anglophone prennent le temps d’adresser eux-mêmes certaines de ces questions aux candidats des divers partis qu’ils croiseront peut-être durant la campagne.

INVESTISSEMENTS EN ÉDUCATION

Quels investissements votre parti s’engagerait-il à faire en éducation au cours des quatre prochaines années?

VENTILATION ET QUALITÉ DE L'AIR DANS LES ÉCOLES

La question de la ventilation et de la qualité de l'air est un enjeu primordial pour les parents, les élèves et le personnel. Qu’entend faire votre parti pour assurer une bonne qualité de l'air dans nos salles de classe? Investirez-vous dans des purificateurs d'air? Allez-vous rembourser les commissions scolaires qui ont fait l’achat de tels purificateurs à même leurs propres budgets?

PÉNURIE D'ENSEIGNANTS

Comment votre parti compte-t-il s'attaquer au problème de la pénurie d'enseignants qui sévit actuellement dans les secteurs francophone et anglophone?

ENJEUX LINGUISTIQUES

  • Selon l'alinéa 23(1)a) de la Charte canadienne des droits et libertés, les parents dont la première langue apprise et encore comprise (ou langue maternelle) est celle de la minorité francophone ou anglophone de la province où ils résident ont le droit de faire instruire leurs enfants, aux niveaux primaire et secondaire, dans cette langue. Toutefois, en vertu de l'article 59 de la Loi constitutionnelle de 1982, l'alinéa 23(1)a) ne s'applique pas au Québec. Êtes-vous d’avis que l'alinéa 23(1)a) devrait s'appliquer aux Québécois anglophones, comme c’est le cas pour les francophones dans le reste du Canada?
  • Quelle est votre position quant à la loi 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français? Votre parti la maintiendrait-il telle quelle? Y apporterait-il des modifications? Abrogeriez-vous cette loi en partie ou en totalité?
  • Si une partie de la loi 96 est jugée inconstitutionnelle par la Cour supérieure, votre parti porterait-il la décision devant la Cour d'appel?

LOI 21

  • Quelle est votre position quant à la loi 21, Loi sur la laïcité de l'État? Maintiendriez-vous la loi telle quelle? Votre parti y apporterait-il des modifications? Abrogeriez-vous cette loi en partie ou en totalité?
  • La Cour d'appel entendra la cause en novembre. Si les juges confirment que la loi 21 est inconstitutionnelle parce qu'elle viole l'article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés et qu'elle ne s’applique pas aux commissions scolaires anglophones du Québec, votre parti accepterait-il cette décision ou en ferait-il appel devant la Cour suprême du Canada?
  • Si les juges déclarent inconstitutionnelle la loi 21 parce qu'elle viole l'article 28 de la Charte canadienne des droits et libertés et statuent qu'elle est inopérante (entièrement invalidée), votre parti accepterait-il cette décision ou la porterait-il en appel devant la Cour suprême du Canada?

LOI 40

  • Quelle est votre position quant à la loi 40, Loi modifiant principalement la Loi sur l'instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaires?
  • Il est possible que la Cour supérieure rende une décision sur la loi 40 avant le 3 octobre 2022. Si le juge statue que la loi 40 est inconstitutionnelle en tout ou en partie parce qu'elle viole l'article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés et qu'elle ne s’applique pas aux commissions scolaires anglophones du Québec, votre parti accepterait-il cette décision ou la porterait-il devant la Cour d'appel?

À propos de la Commission scolaire English-Montréal

Forte d’un effectif de plus de 35 000 élèves composé de jeunes et d’adultes, la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) est la plus grande commission scolaire publique anglophone du Québec. Fondée le 1er juillet 1998 dans la foulée de la création des commissions scolaires linguistiques par le gouvernement du Québec, la Commission compte un réseau de 77 écoles et centres. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Web de la CSEM à l’adresse www.emsb.qc.ca.

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
févr. 26, 2024
En ce mois de la nutrition, nous vous invitons à réfléchir à...
Lire la suite
janv. 31, 2024
La semaine des inscriptions au primaire pour l’année...
Lire la suite