À propos

Le programme STIAM a un impact majeur sur l’école primaire Général Vanier

quatre personnes devant un poster
Montréal - vendredi, janvier 27, 2017

Il s’agit du programme STIAM qui signifie sciences, technologies, ingénierie, arts et mathématiques. Cette initiative multidisciplinaire vise à promouvoir la créativité chez les élèves ainsi qu’une participation poussée de leur part dans la réalisation d’une série de projets de groupe, en abordant non seulement les cinq matières enseignées à l’école mais aussi en rendant ces projets plus pertinents, plus créatifs, plus intéressants et davantage axés sur la découverte.

« Lorsque j’ai entendu parler de STIAM la première fois, j’ai voulu qu’on passe rapidement à l’action pour obtenir l’approbation de tout le personnel de l’école », a précisé Joseph Schembri, directeur de l’école Général Vanier. « J’ai d’abord proposé l’idée au conseil du personnel qui, à son tour, l’a présentée à l’ensemble des employés qui se sont prononcés unanimement en faveur de cette initiative. Nous l’avons ensuite soumise au conseil d’établissement de l’école qui, lui aussi, a approuvé à l’unanimité la mise à l’essai du programme STIAM au sein de notre école. » 

En septembre dernier, le projet pilote STIAM a été lancé dans deux écoles primaires de la CSEM pour l’année scolaire 2016-2017 : l’école Général Vanier à Saint-Léonard et l’école Pierre Elliott Trudeau située à Rosemont.

M. Schembri est fier de l’incidence positive du programme STIAM sur l’école Général Vanier en si peu de temps. C’est avec un enthousiasme flagrant qu’il a indiqué que des projets STIAM se déroulent dans presque toutes les classes, de tous les niveaux, de même que dans le laboratoire ouvert de l’école. Ce dernier est aménagé dans une salle de classe inutilisée et convertie qui met à la disposition des élèves les outils et le matériel nécessaires à la réalisation des projets ou des exercices en question. Cet environnement est également propice à la créativité novatrice et à l’apprentissage.

M. Schembri est convaincu qu’au terme de la période d’essai au printemps prochain et à la suite d’une évaluation qui sera effectuée par l’école, ce programme sera maintenu dans son établissement. Il a également bon espoir que le succès remporté par STIAM à l’école Général Vanier, jusqu’à présent, se traduira par une hausse du nombre d’inscriptions. 

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
juin 17, 2021
Pour la plupart des élèves du primaire et du secondaire, la...
Lire la suite
août 26, 2019
Partager votre passion de la musique avec une chorale...
Lire la suite