Communauté / Besoins particuliers / Communiqués de presse

Pierre et Catherine Boivin présideront une campagne de financement pour l’aménagement d’un terrain de jeu accessible de 2 M$

mackay school entrance
Montréal - jeudi, octobre 28, 2021

La Fondation Habilitas et la Commission scolaire English‑Montréal ont dévoilé les plans du terrain de jeu entièrement accessible de 2 millions de dollars qui verra le jour aux écoles Mackay Centre et Philip E. Layton, dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce.

Le jeudi 28 octobre à 11 heures, Pierre Boivin (PDG de Claridge et ancien président des Canadiens de Montréal) et sa fille Catherine (ancienne élève de l’école Mackay Centre, aujourd’hui âgée de 41 ans) ont accepté la coprésidence de la campagne de financement de ce projet crucial.

« Étant moi-même une ancienne élève de l’école Mackay Centre, c’est un honneur et un privilège de faire équipe avec mon père dans le cadre de cette campagne qui permettra d’offrir un terrain de jeu réellement inclusif aux élèves d’aujourd’hui et de demain », explique Catherine. « L’école Mackay Centre a joué un rôle déterminant au début de mon enfance, car elle m’a permis de faire mes premiers pas dans la vie avec confiance. Je suis donc ravie de pouvoir contribuer à la mission et à la vision de la Fondation Habilitas en participant à la création d’un milieu scolaire de pointe où chaque enfant peut s’épanouir. »

Jusqu’ici, la campagne a permis d’amasser un million de dollars. La Fondation Sami Fruits pour les petits a notamment fait un don de 450 000 $, qui fut présenté officiellement ce jeudi devant élèves, membres du personnel et représentants de la commission scolaire.

Au total, 189 enfants fréquentent les écoles Mackay Centre et Philip E. Layton. Il s’agit des deux seuls établissements anglophones du Québec qui offrent des services spécialisés en enseignement et en réadaptation. Leur clientèle provient de l’ensemble des commissions scolaires anglophones de la province. 

En 2018, les deux écoles ont quitté leurs anciens locaux du boulevard Décarie pour un nouvel édifice à la fine pointe de la technologie dont l’aménagement a coûté 30 millions de dollars. Le terrain de jeu est la seule pièce manquante à ce grand projet. Depuis trois ans, les élèves des deux écoles, qui vivent avec différentes déficiences motrices, visuelles, auditives ou du langage, attendent d’avoir un terrain de jeu pour se balancer et glisser ensemble. Les plans complets du terrain de jeu, y compris les rampes, balançoires et glissoires adaptées, seront présentés et expliqués prochainement.

Après plus de deux ans de recherches, de plans et d’évaluations, les travaux devraient se mettre en branle l’été prochain. Chaque composante du terrain de jeu a été sélectionnée avec soin afin de maximiser l’accessibilité et la participation. Le projet sollicitera les sens en intégrant un savant mélange de couleurs, de textures, d’éléments naturels, d’ombre et de dénivelés.

« Dans “terrain de jeu inclusif”, le mot-clé est “inclusif” », explique la directrice, Irini Margetis. « Cela nous permettra d’offrir une chance égale à chaque élève de nos écoles. Le terrain de jeu vient vraiment boucler la boucle. Nous serons fiers de savoir que nous amenons nos élèves à leur plein potentiel en matière d’éducation et de développement. »

Toutes les écoles primaires ont un terrain de jeu. Les études démontrent que le jeu à l’école est essentiel pour le développement de l’enfant, non seulement sur le plan des aptitudes physiques, mais aussi pour l’imagination, la coordination, les aptitudes sociales, l’estime de soi et bien d’autres aspects. Les écoles Mackay Centre et Philip E. Layton pourront bientôt réaliser leur rêve d’aménager un terrain de jeu entièrement accessible où chaque enfant pourra jouer et explorer; exprimer sa créativité; participer à des activités avec ses pairs; se développer physiquement, socialement et affectivement; et profiter d’une expérience unique qui est un véritable symbole de l’enfance. 

Pour Avi, un élève de deuxième année de l’école Mackay Centre, l’arrivée du terrain de jeu ouvrira un monde de possibilités. Comme l’explique sa mère Alana, « en ce moment, il passe ses récréations seul dans son fauteuil, en retrait. Grâce au nouveau terrain de jeu, il pourra jouer et s’amuser comme les autres enfants. »

Les écoles Mackay Centre et Philip E. Layton

Les écoles spécialisées Mackay Centre et Philip E. Layton accueillent des enfants de 4 à 16 ans vivant avec différentes déficiences physiques, qu’il s’agisse d’atteintes à la motricité, à la coordination ou à la mobilité; de déficiences visuelles ou auditives; ou de troubles de la communication qui nuisent à la production et à l’interprétation du langage. De nombreux élèves présentent des déficiences multiples et ont besoin d’assistance supplémentaire tout au long de la journée.

Les deux écoles reçoivent le soutien d’une équipe complète de spécialistes du Centre de réadaptation Lethbridge-Layton-Mackay, qui offre sur place une foule de services pour favoriser le développement physique et l’autonomie des élèves, comme l’enseignement du braille, la conduite d’un fauteuil roulant par commande oculaire, l’enseignement de la langue des signes américaine (ASL) ainsi que l’enseignement de la marche et du vélo.

La Fondation Habilitas

Anciennement connue sous le nom de Fondation MAB-Mackay, la Fondation Habilitas soutient les enfants qui fréquentent le Centre de réadaptation Lethbridge-Layton-Mackay et des écoles spécialisées dans leur parcours de réadaptation physique. Sa mission est d’aider ces enfants à atteindre leur plein potentiel et à vivre une enfance heureuse et épanouissante.

La Commission scolaire English-Montréal

Forte d’un effectif de plus de 35 000 élèves composé de jeunes et d’adultes, la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) est la plus grande commission scolaire publique anglophone du Québec. Fondée le 1er juillet 1998 dans la foulée de la création des commissions scolaires linguistiques par le gouvernement du Québec, la Commission compte un réseau de 77 écoles et centres. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Web de la CSEM à l’adresse www.emsb.qc.ca/csem.

Pour plus d’informations

Page de la campagne « Tous les enfants ont le droit de jouer » : https://habilitas.ca/fr/touslesenfants/ 
Vidéo promotionnelle : https://youtu.be/O-7ONkma4do 
Vidéo de présentation des écoles Mackay Centre et Philip E. Layton : https://youtu.be/ZAt2qHQ8QqE 
Site Internet de la Fondation Habilitas : www.habilitas.ca/fr 

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
déc. 02, 2021
La Commission scolaire English-Montréal (CSEM) est heureuse...
Lire la suite