Communauté

Un programme de la CSEM pour permettre aux travailleurs qualifiés de décrocher rapidement un diplôme

Caillan Loiseau
Montréal - vendredi, mai 7, 2021

Le service de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) offert par la Commission scolaire English-Montréal (CSEM), bien qu’il soit moins connu, vaut bien son pesant d’or. Cette démarche ouvre la voie à ceux et celles qui possèdent déjà des compétences et des connaissances dans un métier donné afin de démontrer leur savoir-faire et ainsi obtenir plus rapidement leur diplôme d’études professionnelles. Sans compter que c’est aussi une façon pour la province de mettre à profit la panoplie de compétences des nouveaux arrivants au Québec.

Miriam Furfaro, conseillère pédagogique à la CSEM et chargée d’y revamper le programme RAC depuis 2016, explique que ce service est de plus en plus en demande à l’heure actuelle. La personne qui possède déjà des compétences professionnelles acquises au fil de ses années de travail et d’expériences de vie peut demander qu’elles soient validées au moyen d’une série d’évaluations dans le but d’en obtenir la reconnaissance officielle. Parallèlement aux huit programmes offerts au secteur de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle de la CSEM, ce service propose également un plan de formation dans le but d’aider le candidat à acquérir les compétences manquantes pour décrocher son diplôme d’études professionnelles communément appelé DEP. Le DEP permet à plusieurs de négocier des salaires plus élevés, d’obtenir une plus grande sécurité d’emploi et d’accéder à davantage de débouchés.

À une certaine époque, le programme « Assistance à la personne en établissement et à domicile », qui prépare à l’exercice d’un métier visant à offrir des services aux patients ou des soins à domicile dans le domaine de la santé et des services sociaux, a connu une forte demande. Ces dernières années, le programme de préposé aux bénéficiaires (PAB) a gagné en popularité. Plus de 300 individus ont obtenu un diplôme grâce au programme RAC de la CSEM. Aujourd’hui installés au Canada, la plupart d’entre eux sont originaires d’ailleurs dans le monde. Ils ont découvert ce programme par le bouche-à-oreille et maintenant que leurs compétences ont été reconnues, ils travaillent dans des établissements de soins de courte durée, des centres d’hébergement et des résidences privées. « Ils sont nombreux à arriver au Canada après avoir exercé dans leur pays d’origine la profession d’infirmier ou d’infirmière qualifiés, de poursuivre Mme Furfaro, et ils trouvent tous un emploi. »

C’est avec un grand enthousiasme qu’elle a également souligné les sept autres programmes offerts à la CSEM : comptabilité, mécanique automobile, coiffure, techniques d’usinage, cuisine, secrétariat ainsi que soudage-montage. « Il suffit de mettre ces programmes en lumière », s’est-elle exclamée.

Pour plus d’informations, visitez le https://emsb-aevs.com/RAC/.

Nous vous invitons à visionner cette vidéo : https://vimeo.com/511160993.

ARTICLES CONNEXES
Afficher toutes les nouvelles
The winning group
juin 17, 2021
Les élèves du Collège Vincent Massey prennent la parole… pour une bonne cause
Lire la suite
Daniel Gaudette
juin 14, 2021
La collecte de fonds annuelle Neuro revêt une importance toute particulière pour l’Académie Leonardo Da Vinci
Lire la suite
the chain poster
juin 04, 2021
APPLAUSE : Un merci spécial à tous les enseignants
Pour remercier nos enseignants qui ont travaillé sans...
Lire la suite
drawing of hallway
juin 04, 2021
L’école primaire Westmount Park sur la voie d’une réouverture en août
Lire la suite
bernie donut
juin 03, 2021
Un diplômé de la CSEM fait fureur avec sa nouvelle beignerie
Lire la suite
Nick Galanogeorgos
mai 27, 2021
Une façon amusante pour M. Nick du Centre d’éducation des adultes Saint-Laurent d’enseigner l’anglais
Lire la suite